L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

40 jours pour souffler 40 bougies

Loterie nationale burkinabè

 40 jours pour souffler 40 bougies

 

La nationale des jeux de hasard trône cette année, sur ses quarante ans. Pour fêter cet anniversaire, la LONAB entend marquer le coup en initiant des activités sur quarante jours, depuis le 22 octobre et ce, jusqu’au 1er  décembre prochain. Le mercredi 14 novembre 2007, elle a convié des hommes de médias à un déjeuner de presse à l’hôtel Azalaï. Au cours de cette rencontre, la justification de la célébration de cet événement sur une longue période a été donnée par le directeur général (DG) de la Loterie nationale burkinabè, Zambendé Théodore Sawadogo.

 

Un anniversaire, ça se fête ! Surtout quand on s’appelle Loterie nationale burkinabè et qu’on a comme slogan « Les lots aux heureux gagnants, les bénéfices à la nation tout entière ». A grand renfort de battage médiatique et à coups de publicité, la nationale des jeux de hasard est entrée dans l’ambiance festive qui marque le 40e anniversaire de son existence et de développement de la nation. C’est le 10 mai 1967 que la LONAB, à l’époque sous l’appellation Loterie nationale voltaïque (LONAV), a vu le jour. Le 16 septembre de la même année, elle procédait à son premier tirage, à l’hôtel Indépendance aujourd’hui Azalaï. Fait du hasard ou simple coïncidence historique, c’est encore dans cet hôtel (relooké) que la Direction générale de la nationale des jeux de hasard a convié des journalistes de plusieurs organes de presse, mercredi dernier, à un déjeuner à l'occasion  des festivités de son quarantième anniversaire.

Depuis le 22 octobre, le chronogramme élaboré pour la circonstance prévoit une série de manifestations, et ce, jusqu’au 1er décembre 2007. Entre autres cérémonies inscrites au programme de cet événement : pose de la première pierre pour la réfection des locaux de la morgue de l’hôpital Yalgado Ouédraogo ; participation du personnel de la LONAB à l’émission «Cocktail» ; lancement officiel du 40e anniversaire ; remise d’ambulances au ministère de la Santé ; gala de boxe international ; conférence publique ; lancement du concept «LONAB Défi» ; pose de la première pierre pour la construction d’un hall pour visiteurs et réfection du hangar de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) ; remise de dons à l’orphelinat Home Kisito ; inauguration de l’immeuble du siège de la LONAB ; remise d’une unité complète de tournage et de postproduction à la RTB.

Pour le DG de la Loterie nationale burkinabè, Zambendé Théodore Sawadogo, son institution a choisi de marquer d’une pierre blanche ses quarante ans d’existence. Et de décliner les objectifs d’une telle organisation : polariser l’attention de tous les travailleurs de la LONAB autour de cet important événement ; fêter dans l’action en créant toutes sortes d’heureuses opportunités à même de renforcer la cohésion au sein de l’entreprise ; pérenniser l’existence de la nationale des jeux de hasard par une médiatisation accrue de l’événement ; communiquer avec la clientèle, les forces de vente, les fournisseurs et tous les partenaires par le biais de cet anniversaire ; enfin, valoriser et mieux donner à voir à l’opinion nationale et même internationale la mission cardinale de la LONAB qui est de soutenir l’Etat burkinabè dans son élan de développement économique, social, culturel et sportif.

 

Agnan Kayorgo

L’Observateur Paalga du 15 novembre 2007

 

Encadré

Quelques années dans la vie de la LONAB

 

La LONAB, qui exploite et régule le secteur des jeux de hasard depuis 1967, a un portefeuille de produits qu’elle essaie de renouveler et d’enrichir au fur et à mesure. Des billets ordinaires ou loterie à tirage mensuel qui ont constitué l’essentiel des jeux jusqu’en 1978, la gamme a été complétée avec la Tombola minute (1978), le PMU’B (1990), le PHB, le Totoscore, le Loto facile et le Pam loré (1998) et (2000), certains de ces produits ont été suspendus (le PHB, le Totoscore et le Loto facile). Il y a eu le Multimillionnaire en 1994, le Jackpot TV en octobre 2006. Les espaces courses en direct (ECD) lancés en janvier 2007 viennent élargir l’éventail des innovations de la LONAB, qui ambitionne un jour avec les nouvelles techniques de la communication offrir la possibilité aux parieurs de pouvoir jouer à partir de leur téléphone portable. C’est, du reste, le vœu du DG de la Loterie nationale burkinabè, Z. Théodore Sawadogo.



14/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres