L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'UNDD se démarque des sankaristes et des mouvanciers

Commémoration du 15-Octobre

L'UNDD se démarque des sankaristes et des mouvanciers

Le Bureau exécutif national de l'UNDD (Union nationale pour la démocratie et le développement) vient de se réunir. Il a bien sûr été question de la double commémoration du 15-Octobre en laquelle l'UNDD ne se reconnaît pas, comme l'indique ce communiqué de presse.

Sur convocation de son président, Me Hermann Yaméogo, le Bureau exécutif national (BEN) s'est retrouvé à son lieu habituel de réunion, à Ouagadougou, le 26 octobre 2007 à partir de 18h 00 autour de l'ordre du jour suivant: activités du parti, bilan et perspectives. Engageant les échanges sur cet unique objet, le président a proposé de faire le point des récentes activités menées par le parti avant d'esquisser celles à venir.

BILAN DES ACTIVITES DU PARTI

Les membres du BEN ont d'abord discuté des concertations que le parti a initiées dans plusieurs provinces autour du discours de Dakar de Nicolas Sarkozy, de l'instruction donnée à ses ambassadeurs de lui répercuter les réactions des forces vives africaines sur ledit discours d'une part et sur la politique africaine de la France en général d'autre part.

Le BEN s'est réjoui de la participation de qualité notée à ces discussions autant que de la pertinence des sujets débattus. Le président a rassuré tout un chacun sur l'envoi des synthèses à l'Ambassadeur de France aux fins de transmission à qui de droit et sur le bon accueil qui en a été fait à l'ambassade.

Sur la question des Accords de partenariat économiques (APE), les membres du BEN ont successivement reconnu l'opportunité des initiatives prises par le parti en ce domaine et notamment la conférence-débat tout à fait opportune que le Père Jacques Lacour a accepté d'animer à Koudougou, ce dont le BEN le remercie pour sa disponibilité. Cette dernière activité a spécialement donné l'occasion à ceux qui y ont pris part, de connaître les dessous des APE et de comprendre la nécessité vitale de mener le combat, non seulement pour le report mais pour qu'ils ne soient pas signés sans de fortes mesures d'accompagnement.

S'agissant de la question de la gouvernance, qui fait l'actualité en ce moment avec la tenue du Forum africain sur la gouvernance à Ouaga 2000, les membres du BEN ont longuement discuté du sujet, se satisfaisant que le parti ait pu tenir un Forum de communication alternative (FOCAL) à Kombissiri et faire relayer ses points de vue par nombre de médias autour du concept et du contenu de bonne gouvernance. Ils ont estimé que dans cette ambiance de célébration apologétique de la « renaissance démocratique» et de la gouvernance quasi exemplaire, le point de vue de l'UNDD orientera quelque peu les choses sur les réalités nationales.

Abordant la double commémoration du 15 Octobre, il a été regretté que le pouvoir se soit invité comme un éléphant dans un magasin de porcelaine à l'événement. Le BEN a souligné qu'il aurait pu, si sa soif de se manifester était si inextinguible, choisir une autre date ou à la limite, donner une toute autre forme à sa commémoration. Plus d'un membre présent a relevé qu'au lieu d'en faire un moment de glorification du régime, de ripailles et de réjouissances multiples, il aurait dû saisir l'occasion d'un bilan critique, exhaustif et inclusif, dans la perspective d'une réconciliation nationale qui, à ce jour, est loin d'être faite.

Les membres du BEN ont observé que d'ailleurs, l'une et l'autre manifestation, celles des Sankaristes et des «mouvanciers », n'ont pas mis en exergue les véritables préoccupations nationales liées à la cherté de la vie, à la pauvreté, à l'insécurité, aux graves insuffisances démocratiques. Ici, on a exclusivement célébré la mémoire de Thomas Sankara et le sankarisme comme seule voie de salut pour le peuple; de l'autre côté, on a glorifié la renaissance démocratique comme ouvrant la porte au paradis. Tour à tour, des membres du BEN ont saisi l'occasion pour féliciter le vice-président Dabo pour son interview éclairante, équilibrée dans la critique, donnée à l'Observateur Paalga et publiée le 24 Octobre 2007.

Plusieurs intervenants, au vu de cette bipolarisation et de ses manifestations multiples, ont relevé des craintes liées à la réduction arbitraire des opinions politiques aux seuls « mouvanciers » et Sankaristes, et partant à une falsification de l'histoire par omission, dénaturation de certains évènements, du rôle de certaines structures politiques et sociales comme de celui de bien des acteurs déterminants de la mémoire collective.

LES PERSPECTIVES POUR LE FUTUR IMMEDIAT

Les membres du BEN ont alors tout naturellement convenu de multiplier les actions de sensibilisation et de mobilisation de cette majorité silencieuse qui, pour avoir souffert de la révolution d'Août, n'entend pas favoriser son retour, mais qui, pour avoir été trahie par les espérances nées du 15 Octobre 1987, ne se reconnaît pas davantage dans la fameuse renaissance démocratique tant vantée. Le consensus s'est fait sur le combat qu'il faut plus que jamais livrer sans sectarisme pour l'histoire et pour les grands intérêts nationaux autour de la résistance en vue de la refondation démocratique, ce combat devant être mené en même temps que celui destiné à sauvegarder la mémoire burkinabè, actuellement victime comme on le voit, de tentatives d'appropriations partisanes. Un comité de 5 membres, sur recommandation du président, a été mis en place avec pour mission de proposer dans les plus brefs délais, une réflexion sur la question assortie d'un chronogramme d'activités.

Après avoir rendu hommage à Me Halidou Ouédraogo qui vient d'abandonner, comme il l'avait déjà annoncé, ses fonctions à la tête du MBDHP pour se consacrer à son cabinet d'avocat, et après avoir examiné différents points en divers, la séance fut levée à 20 heures.

Ouagadougou, le 26 Octobre 2007

Pour le Bureau Exécutif National,

Le Président

Me Hermann Yaméogo

Le Pays du 30 octobre 2007



30/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres