L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

La "maison du Peuple" désormais propriété communale

La "maison du Peuple" désormais propriété communale

 

C'est désormais officiel, la "maison du Peuple" appartient à la commune de Ouagadougou. L'infrastructure a été rétrocédée à la municipalité dans le cadre du transfert des compétences de l'Etat aux collectivités locales. Le mercredi 22 juillet 2008, les différentes parties ont paraphé les documents administratifs devant faire de l'édifice culturel une propriété communale.

 

C'est la maison du Peuple elle-même qui a servi de lieu de rendez-vous entre autorités gouvernementales et municipales pour l'acte symbolique de transfert. Depuis son inauguration en octobre 1965, la maison du Peuple était gérée par le département de la Culture.

Conformément aux textes relatifs à la décentralisation, les communes ont désormais la pleine compétence pour assurer la gestion de certaines infrastructures installées sur leur ressort territorial. Le secrétaire général du ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication et celui de la commune de Ouagadougou ont signé au cours de cette cérémonie officielle de rétrocession les documents relatifs à ce transfert sous le regard du maire Simon Compaoré.

Pour le deuxième responsable du ministère en charge de la Culture, cet acte est un des signes évidents que le Burkina Faso s'est engagé résolument dans une politique de décentralisation, qui va concerner tous les domaines de la vie du pays. La commune aura une gestion plus rapprochée de ce type d'infrastructure, a affirmé également Souleymane Ouédraogo. Une marque de confiance que l'édile de la capitale ressent comme un défi qu'il va falloir relever absolument.

Et Simon Compaoré s'y était préparé bien avant ce transfert officiel. Depuis qu'elle a reçu l'arrêté conjoint des ministres de l'Administration territoriale, de la Culture, du Tourisme et de la Communication et des Finances portant sur cette rétrocession, la commune a posé des actes forts qui peuvent témoigner de sa détermination à assumer sa nouvelle tâche avec efficacité. Elle a commencé par nommer un directeur de la maison du Peuple en la personne de Noël Sourwema, qui travaille à mettre en place les bases de la nouvelle gestion de la salle de spectacles de 2000 places.

Les initiatives de la municipalité ne se limitent pas là. Elle a confié une étude à un cabinet qui devra proposer ce qu'il y a lieu de faire pour innover l'intérieur et l'extérieur du bâtiment. Un plan d'investissement sera  bientôt lancé à cet effet et de grandes réalisations seront étalées sur plusieurs années. Tout sera mis en œuvre pour que ce temple de la culture soit digne de la capitale, a promis le maire de la commune de Ouagadougou.

 

La Direction de la communication et des Relations publiques

L’Observateur Paalga du 7 août 2008



07/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres