L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le nombre de 87 sièges maintenu (MUNICIPALES PARTIELLES A GOUNGHIN)

MUNICIPALES PARTIELLES A GOUNGHIN

Le nombre de 87 sièges maintenu

 

Le ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD) a tranché dans ce que l'on peut appeler l'affaire de sièges à Gounghin. Dans une correspondance adressée au président du Parti pour la démocratie et le progrès/Parti socialiste (PDP/PS), le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation affirme que le nombre de sièges attribués à la commune rurale de Gounghin est bel et bien de 87 au lieu de 86, comme le soutient ce parti. Pour rappel, l'ancien député du PDP/PS, Hyacinthe Sandwidi, a évoqué ce fait au siège de la CENI le 15 avril dernier lors du tirage au sort des partis en compétition pour les municipales partielles du 1er juin dans 4 communes rurales, dont Gounghin. La CENI, l'on se rappelle, s'était déclarée incompétente pour trancher dans cette affaire, et l'ancien député avait demandé le soutien de la structure pour amener le MATD à corriger maintenant - et non la prochaine fois - l'erreur. Voici les correspondances échangées entre le parti et le MATD dans le cadre de cette affaire.

 

LE PRESIDENT DU PDP/PS AU MATD

 

"Aucun village ne peut avoir 3 conseillers"

"Monsieur le Ministre,

J'ai l'honneur de porter à votre connaissance qu'une erreur s'est glissée dans le décret n°2008-128/PRES/MATD du 10 mars 2008 en ce qui concerne l'attribution des sièges aux villages de la commune rurale de Gounghin.

En effet, ce décret donne quatre-vingt-sept conseillers à la commune rurale de Gounghin alors que selon le code électoral, elle ne compte que quatre-vingt-six conseillers, à raison de deux conseillers pour chacun de ses villages.

A notre connaissance, aucun village ne peut avoir trois conseillers, comme le mentionne le décret pour le chef-lieu Gounghin.

Je vous serais donc obligé de bien vouloir ramener le chiffre des conseillers du chef-lieu à deux, conformément à l'article 236, alinéas 1 du code électoral.

Dans l'attente d'une suite favorable, veuillez agréer, monsieur le Ministre, l'expression de mes sentiments distingués."

 

Le président national

Pr Ali Lankoandé

 

Réponse du MATD

 

"Le nombre de sièges est bel et bien de 87"

Monsieur le Président

"J'ai l'honneur d'accuser réception de votre correspondance dont objet et références sont susvisés, relative à une erreur qui se serait glissée dans le décret n° 2008-128/PRES/MATD/ du 10 mars 2008 concernant l'attribution des sièges aux villages de la commune rurale de Gounghin.

Sans préjuger de la fiabilité de la source des informations dont vous disposez, je tiens néanmoins à attirer votre attention sur les deux éléments suivants :

1) le nombre de sièges attribués à la commune est bel et bien le quatre-vingt- sept si l'on se réfère aux données du recensement administratif 2004, lesquelles ont servi de base à l'attribution des sièges aux élections municipales de 2006 ;

2- les élections pour lesquelles vous contestez le nombre de sièges attribués à la commune rurale de Gounghin ne sont pas de nouvelles élections, mais seulement une reprise. Elles ne sauraient, par conséquent, remettre fondamentalement en cause les données qui ont servi de base audites élections.

Toutefois, je tiens à vous rassurer que pour les échéances à venir, vos préoccupations pourraient être réexaminées, à la lumière des données du Recensement général de la population et de l'habitant (RGPH) de 2007.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments distingués."

 

Clément P. Sawadogo

Officier de l'Ordre national

Le Pays du 23 avril 2008



23/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres