L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

ROUTE KOUDOUGOU-Dédougou : Pitié pour les usagers

ROUTE KOUDOUGOU-Dédougou

Pitié pour les usagers

"Si ce n’est pas urgent ou obligatoire, je préfère passer par Boromo pour rallier Ouagadougou. Tellement l’état de la route nationale 14 fait peur". Ces propos sont d’un usager de la route Koudougou- Dédougou. En effet, les tabliers (dalles) de 3 dalots (Tikan, Sao et Labien) sont cassés, obligeant les usagers à des déviations. Quand on sait que ces déviations seront impraticables pendant l’hivernage, l’inquiétude des uns et des autres est bien légitime. Déjà la pluie de 112 mm tombée le 5 avril dernier a occasionné des embourbements à la sortie de Labien le 6 avril dernier. Des gros camions transportant des céréales et du sésame se sont embourbés toute la journée. La situation désastreuse du réseau routier est utilisée comme thème de campagne par certains partis politiques en course pour les élections législatives du 6 mai prochain. Des propositions plus ou moins amusantes voire irréalistes sont faites par ces derniers, car l’état désastreux de la route ne date pas d’aujourd’hui et on n'a véritablement pas besoin d’être à l’hémicycle pour participer au développement d’une localité. C’est plutôt le silence coupable des autorités qu’il faut accuser. Car les travaux de rechargement du tronçon pont du Mouhoun-Dédougou piétinent depuis bientôt 3 ans et personne ne lève le petit doigt pour intimer l’ordre à l’entreprise chargée des travaux. Sous d’autres cieux le contrat de l’entreprise serait résilié, fût-il le frère d’un haut placé. La route, c’est le développement, dit-on. Malheureusement, la Boucle du Mouhoun, qui dispose d’un potentiel pondéré en ressources naturelles, hydrauliques et autres, végète à l’avant-dernière place des régions les plus pauvres de notre pays. Pour l’instant les populations de cette région du Burkina ont les yeux rivés vers le président du Faso qui avait promis démarrer les travaux de bitumage de cette route dès le 1er trimestre de l’année 2006. En tout cas, la Boucle du Mouhoun mérite mieux et le plus urgent est de voler au secours de ces usagers avant le début de la saison de pluies.

Serge Coulibaly

Le Pays du 23 avril 2007



23/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres