L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

3 morts, 47 blessés dont 5 graves (Accident à Douroula)

Accident à Douroula

3 morts, 47 blessés dont 5 graves

3 morts, 47 blessés dont 5 dans un état grave. Tel est le bilan d'un accident de la circulation survenu le 1er avril dernier aux environs de 22 heures sur le pont Mouhoun communément appelé pont de Douroula situé à 30 km de Dédougou sur la route nationale 10.

Le camion de marque Benz immatriculé 31M 9552 BF, transportant des passagers et des marchandises en provenance de Ouahigouya et qui se rendait à Solenzo a terminé sa course en se renversant dans le bas-fond du fleuve Mouhoun. Le chauffeur, le propriétaire du camion et l'apprenti qui se sont retrouvés sous le camion sont morts sur le coup. 42 passagers composés de femmes, d’hommes et d’enfants en bas âge s’en sont tirés soit avec des fractures, soit des entorses, soit des excoriations. 5 autres ont été victimes de traumatisme grave. Les premiers éléments de l'enquête policière, révèlent qu'une défaillance mécanique serait à l'origine de ce nième accident mortel au même endroit. C’est le bruit abasourdissant du choc produit par le camion qui a réveillé certains riverains du fleuve de leur sommeil. Selon des témoins oculaires, c'est en voulant rechercher une vitesse supérieure pour pouvoir monter sur le pont que le moteur du camion s'est éteint. N'ayant plus de pression pour freiner, le camion qui n'a pu atteindre le sommet du pont a fait marche arrière et a finalement basculé du côté gauche avant de se renverser dans le bas-fond. N’eût été la présence des arbustes épineux qui ont amorti le choc de certains passagers, le bilan aurait été plus lourd. Les populations de Douroula ont été sollicitées pour relever le camion afin de dégager les victimes. Elles ont été inhumées sur place. C’est une lapalissade de dire que la route tue. En l’espace d’un trimestre, la route a tué une dizaine de personnes sur les deux routes nationales traversant la région de la Boucle du Mouhoun. Face à cette réalité, il importe que chaque usager observe scrupuleusement les règles du code de la circulation routière afin de faire l’économie des pertes en vies humaines., Aussi des initiatives devront être développées par les ministères en charge du transport et de la sécurité pour réduire de façon considérable le transport mixte. Au moment où nous tracions ces lignes, nous apprenons qu’un autre accident a fait un mort à Gassan sur le même axe, le 3 avril en fin d’après-midi. Selon nos sources, la victime qui a été propulsée au sol après que la rotule du car qui la transportait a cédé a succombé à ses blessures le même jour dans la soirée au CHR de Dédougou.

Serge COULIBALY

Le Pays du 7 avril 2008



07/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres