L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

A quand le procès des fraudes aux concours professionnels ?

A quand le procès des fraudes aux concours professionnels ?

 

Amadou Moussa Ouédraogo, "représentant d'un groupe d'agents intègres à la Direction générale des Impôts", s'indigne, ici, des cas de fraudes dans les concours professionnels.

 

"En 1999, nous avons dénoncé des fraudes massives qui ont émaillé l'organisation du concours professionnel de l'ENAREF. Après des enquêtes, la gendarmerie a conclu que la situation n'était pas alarmante. Pourtant la dénonciation était appuyée de preuves tangibles. Nous avons même été convoqué à la gendarmerie, mais nous ne sommes pas allé au bout de nos idées, si bien que la même situation s'est reproduite cette année avec plus d'ampleur. Les mêmes qui avaient fraudé cette année-là et qui ont fait l'objet de dénonciation rentrent par la même porte à l'ENAREF. Pourtant, l'administration sait que nous n'avons pas eu tort.

Une dame, après avoir construit un château à Ouaga 2000, des célibateriums disséminés dans la ville de Ouaga, a pu s'acheter une place à l'ENAREF.

Une autre a chanté à Kadiogo 4 qu'on l'avait enlevée du bureau PUH, mais qu'elle irait à l'école pour revenir. Son mari et elle-même avaient utilisé les mêmes chemins pour accéder à l'ENAREF en 1999. D'ailleurs, à en mesurer par la multitude de villas, de voitures et de taxis dont ils disposent, on se demande si ces agents ne viennent pas d'une autre planète que celle qui supporte la DGI.

Un monsieur qui avait milité dans le SNAID, syndicat des Impôts, est encore dans le système de la fraude. En 1999, il s'était déplacé à Bobo pour traiter les épreuves avec un groupe de fraudeurs.

On connaît un autre aussi qui a parachuté comme SAF et a pu s'octroyer une place à l'ENAREF comme ce qu'il avait réussi en 1999. La liste est longue.

A quelques jours du concours, les sujets se communiquaient comme des arachides à Ouaga, et surtout à la DGI siège. De grâce, préparez des cadres propres et honnêtes. Epargnez le pays des cancres et des corrompus pour le bien de la nation."

 

Le Pays du 5 octobre 2007



05/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres