L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Agents du Trésor : Mésentente autour du fonds commun

Agents du Trésor

Mésentente autour du fonds commun

L'atmosphère était tendue le 23 juillet à la bourse du travail de Ouagadougou. Le Syndicat des agents du Trésor y tenait une assemblée générale pour faire le compte-rendu aux travailleurs de son entrevue avec le ministre de tutelle sur la question de la gestion du fonds commun.

La salle de réunions de la bourse du travail a refusé du monde le 23 juillet 2007 en début de soirée. Militants du syndicat autonome des agents du Trésor s'y sont donné rendez-vous pour entendre le compte rendu de la marche des syndicats du 18 juillet dernier et surtout celui de la rencontre tenue entre le bureau du syndicat et le ministre de tutelle sur la gestion du fonds commun. C'est ce second sujet qui a eclipsé les débats. Des voix discordantes se sont faites entendre dans la salle. La position du syndicat n'a pas semblé faire l'unanimité dans la salle, mais chacun a pu s'exprimer et donner son point de vue. Le fonds commun est une sorte de prime d'encouragement que l'administration du Trésor sert à ses agents. Le SATB et l'administration n'ont pas la même approche de son mode de répartition. La proposition du syndicat consiste à tenir compte des emplois spécifiques dans le mode de calcul. Les pourfendeurs de cette approche estiment que le syndicat au lieu de rassembler les travailleurs tend à les diviser et le soupçonnent de faire la part belle aux agents issus de l'ENAREF ou qui y retourneraient en formation, alors que le Trésor compte une forte proportion d'agents contractuels et des collectivités. Pour faire simple, un contrôleur financier et un informaticien qui sont dans le même service et dans la même catégorie n'auraient pas droit aux mêmes avantages. Pire, selon eux le syndicat estime que les primes vont à des personnes qui n'en ont pas droit.

Du côté du syndicat, on justifie cette position par le fait que même s'ils concourrent ensemble au fonctionnement du service, ils n'ont pas la même responsabilité et que les emplois spécifiques sont inscrits dans les textes. Les positions semblent tranchées et certains agents parlent d'exclusion de la part du syndicat. Le personnel d'appui et celui des collectivités se sentent visés et pour tout dire, l'heure n'est pas à la cohésion entre tous les agents du Trésor d'autant qu'il est de plus en plus question de la création d'une autre entité pour faire face au SATB. Ceux qui se démarquent du syndicat ont tenu une rencontre le 24 dans la soirée au centre d'éducation ouvrière (CEO). Ils entendent adresser une lettre au ministre de tutelle lui faisant part de leur opposition au syndicat sur la nouvelle formule de répartition du fonds commun. Ils proposent que la répartition se fasse sur l'ancienne formule. Les "dissidents" disent ne plus se reconnaître à travers le syndicat.

Abdoulaye TAO

Le Pays du 25 juillet 2007



ENCADRE

Rappel des revendications du syndicat

1-     La mise en place d’une commission paritaire de relecture des textes du système de motivation prenant en compte les propositions de modalités du SATB

2- La suppression du système dit de stimulation


3- L'octroi d’un local au Syndicat autonome des agents du Trésor


4-L’association du syndicat à toutes décisions touchant aux intérêts matériels, moraux et financiers des agents du Trésor



25/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres