L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Bac 2007 à Ouahigouya : Un enseignant indélicat découvert

Bac 2007 à Ouahigouya

Un enseignant indélicat découvert

 

Les épreuves d’anglais et orales du jury 139 ont été reprises le lundi 9 juillet 2007. Selon les explications du président du jury 139, le professeur Albert Ouédraogo, un correcteur indélicat a distribué des notes suspectes à des candidates et candidats moyennant des services illégitimes. En effet, il est ressorti à des plaintes qu’un correcteur du Jury 139 a essayé de monnayer ses prestations contre les charmes des candidates pendant les épreuves orales en anglais ou contre les espèces pour des candidats.

Toujours, pour Albert Ouédraogo, les faits ont été révélés grâce à la plainte d’une candidate. C’est ainsi que le jury a été vite saisi et son collègue Moussa Zongo a fait diligence assez rapidement pour que les responsabilités puissent se situer. Les faits ont été reconnus tant par l’enseignant que par les candidats. Cette situation a plusieurs aspects. Dès lors, des mesures conservatoires et immédiates ont été prises. L’enseignant a été suspendu et les épreuves qu’il a corrigées ont été redistribuées pour une re-correction. Les candidats ayant fait l’objet d’examination ont été convoqués pour la reprise des épreuves orales.

Un communiqué a été diffusé dans trois radios ce lundi convoquant les candidats du jury 139 à 14 h 00. Cette mesure a été prise de concert avec les autorités de la région du Nord, à savoir le Directeur Régional Francis Somda et le président du centre du Lycée Yadega. Nous avons échangé avec les présidents des jurys. Et après que nous avons touché le Directeur de l’Office du BAC 2007 à Ouaga nous avons pris des mesures conservatoires pour éviter une telle injustice".

Une douzaine de personnes à savoir des enseignants et élèves ont été auditionnées. La fille plaignante s’est inquiétée de la situation, car l’enseignant a voulu lui faire des avances et d’autres propositions indécentes. Cette fille, après son passage, a vite saisi son papa, qui a saisi le chef de l’établissement sur un problème qui pourra arriver; le chef de l’établissement a saisi le jury, qui a touché à son tour le Directeur Régional des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique. Celui-ci a qualifié l'affaire de grave. L’assistance a salué le comportement de la fille.

Adama SINARE

Le Pays  du 11 juillet 2007



11/07/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres