L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les charges qui pèsent sur Maïga, Sana et Zampaligré

         Les charges qui pèsent sur Maïga, Sana et Zampaligré

Ouagadougou s’est réveillée dans la stupeur le 16 mars 2007. Deux corps, "en pièces détachées", ont été retrouvés en divers endroits de la ville. La machine d’enquête de la police a aussitôt démarré. Quatre personnes ont vite été identifiées comme en étant les présumés auteurs : Modibo Ali Maïga, Hamado Zampaligré, Boubacar Sana et une dame. Mais la police n’a pu mettre la main sur Hamado Zampaligré, qui a très tôt pris la clé des champs. Il serait aujourd’hui entre le Ghana et le Togo. Interpool est à ses trousses et on espère qu’un jour il finira par tomber dans ses filets.

En attendant, au Burkina, selon certaines informations, Fatimata Sanou, la doyenne des juges d’instruction, aurait déjà inculpé trois personnes : Maïga, Sana et la dame. Seul Zampaligré ne l’aurait pas encore été. La raison en est qu’il est en fuite et que, par conséquent, la juge ne pouvait pas lui notifier son inculpation. En clair, on n’inculpe pas quelqu’un en son absence. Cependant, on peut le juger (par contumace). A ce jour, les parties civiles auraient été déjà entendues ainsi que les témoins. De plus, l’interrogatoire au fond de Maïga a été aussi fait par la juge d’instruction. Au stade actuel du dossier, il semble qu’on ne puisse pas juger l’affaire sous peine de blanchir Maïga au bénéficie du doute. Et puisque tout semble indiquer que Zampaligré serait le cerveau de l’affaire, alors pourquoi se presser, vu que la prescription n’interviendra que dans 9 ans, c’est-à-dire en 2017 ? Reste à espérer que le droit sera dit tôt ou tard, et que chacun des suspects pourra répondre des faits qui lui sont reprochés.

Les chefs d’accusation

Hamado Zampaligré (en fuite) : Vol de moto Assassinat Vol aggravé à main armée de numéraire Profanation de cadavres Actes de barbarie à l’occasion de crimes

Modibo Ali Maïga : Assassinat Vol aggravé à main armée de numéraire Profanation de cadavres Actes de barbarie à l’occasion de crimes

Boubacar Sana : Complicité d’assassinat Complicité de vol de moto

San Evariste Barro

L’Observateur Paalga du 17 mars 2008



18/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres