L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Banfora : Des infirmiers mécontents de leur chef

District sanitaire de Banfora

Des infirmiers mécontents de leur chef

Bien des choses ne vont pas comme le souhaitent les agents du district sanitaire de Banfora. Crise de confiance, déficit de communication sont entre autres griefs faits par les agents de ce service à leur supérieur hiérarchique. Les infirmiers chefs de poste (ICP), mécontents des absences répétées de leur médecin chef de district (MCD) aux différentes réunions, ont refusé de prendre part à une rencontre qu’ils devaient tenir avec l’équipe cadre du district (ECD) le vendredi 29 juin 2007.

De l’avis de certains infirmiers que nous avons approchés, le problème entre eux et le MCD est simplement communicationnel. Et les ICP disent ne pas comprendre ce déficit de communication entre eux et leur supérieur hiérarchique qui, depuis sa prise de service en octobre 2006, en remplacement de docteur Bassirou Ouédraogo, n’a pas convoqué la moindre rencontre de prise de contact. "Chaque fois il programme les rencontres, mais il n’a jamais été présent, c’est toujours un représentant qu’il nous envoie", nous a-t-on laissé entendre du côté des grogneurs. "Si c’était une fois en passant, nous aurions compris; mais un chef ne peut pas être absent chaque fois qu’une rencontre aussi capitale est programmée, surtout que c’est lui qui les programme" ajoutent certains.

Les rencontres ICP-ECD sont un cadre d’échanges au cours duquel les acteurs du système de soins du district sanitaire font le bilan de leurs activités sur une période donnée. Au district sanitaire de Banfora, elles sont trimestrielles et le point consacré aux divers est très attendu par les ICP car il leur donne l’opportunité de poser les problèmes spécifiques de leur formation sanitaire au MCD. Mais comme celui-ci n’a jamais tenu une rencontre de bout en bout avec eux, les ICP disent avoir certaines difficultés qui restent pendantes depuis trois trimestres, faute de suivi, puisqu’elles ne sont pas adressées directement à celui qui peut donner des instructions en vue de les résoudre. Les ICP pensent qu’ils ont des préoccupations dignes d’intérêt à porter à la connaissance de leur chef hiérarchique et ils veulent les lui dire de vive voix et non par personne interposée, disent-ils. C’est pourquoi à la rencontre du vendredi 29 juin 2007, ils ont spontanément pris la ferme résolution de ne pas prendre part aux travaux si le MCD était absent. C’est donc naturellement qu’ils ont vidé la salle devant abriter la rencontre en se donnant rendez-vous le lendemain mardi 30 juin à la direction régionale de la Santé pour une concertation entre ICP. Là, les infirmiers ont décidé d’attendre le retour du MCD, qui se trouvait en mission et qui était supposé regagner Banfora le lundi 2 juillet 2007, pour une nouvelle programmation de la rencontre. "Rien n’urge, disent-ils. Nous allons attendre le chef pour tenir la rencontre."

Cette grogne n’est pas jugée inquiétante par certains qui pensent qu’elle est facile à gérer si les ICP et l’ECD respectent la tradition qui est la leur et qui consiste à laver le linge sale en famille. Cependant, il faut craindre que les attitudes qui l’ont provoquée demeurent et lui fassent prendre une dimension plus grande. Inutile de préciser que cela ne sera point à l’avantage des malades qui se soignent dans la quarantaine de CSPS placés sous la direction des ICP grogneurs. On se rappelle d’ailleurs qu’au cours de l’année 2006, le district sanitaire de Banfora avait été classé cinquième meilleur district au plan national. Cette année, on ignore son rang puisque seuls les cinq premiers sont rendus publics et primés. Certains ICP pensent que cela est dû à l'absence de communication entre eux et leur chef. Une situation qui n’encourage pas au travail, disent-ils.

Mamoudou TRAORE

Le Pays  du 4 juillet 2007



04/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres