L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Banfora : Le voleur qui se déguise en femme aux arrêts

Banfora

Le voleur qui se déguise en femme aux arrêts


Il s’appelle Soungalo Bassramon Koné, voleur hors pair arrêté dans la nuit du 8 au 9 juin 2007 et gardé au commissariat central de police de Banfora. Il a été vu tantôt nu, tantôt en slip ou habillé de tenue féminine. Mais son principe consistait à se déguiser en femme à l’aide de vêtements et coiffures féminins.

L’arrestation de ce cambrioleur semble une fin de calvaire pour les populations puisque selon la police, depuis le 9 juin 2007, personne ne s’est plaint de vol de téléphone portable. En effet, ces trois derniers mois, les habitants de certains secteurs de Banfora se plaignaient fréquemment de vols de portables dans leur maison. Le 9 juin 2007, très tôt dans la matinée, vers 6h, la police a été informée qu’un individu était poursuivi. Ce qui lui a valu les blessures visibles sur ses arcades sourcilières. Il s’agissait de Sougalo Koné, un voleur de portables qui opérait dans les secteurs 5, 6, 7 et 8 de la ville. Il entrait dans les maisons de ses victimes par effraction et de nuit. Et pour ce faire, il utilisait une hache qu’il enroulait d’un morceau de tissu afin d’éviter le bruit que les deux métaux produiraient au contact. Ainsi, il écartait les persiennes dans un silence absolu, glissait la main par le trou, retirait la clef et ouvrait la porte de dehors après avoir enlevé le crochet. Souvent, il se tapissait dans un coin de la cour et attendait patiemment. Vers 5h lorsque sa victime se rendait dehors pour se soulager, il s’infiltrait dans sa maison après elle, sans se faire remarquer. Le plus souvent, il était déguisé en femme. Où a-t-il eu cette idée ? Pourquoi se déguisait-il en femme ? Certains pensent qu’il le faisait pour ne pas paraître dangereux et pour ne pas inquiéter ceux qui l’apercevraient. Mais Soungalo était vigile au compte de Universalis qu’il a quitté il y a quelques mois. Et le propriétaire d’une des cours dont il assurait la surveillance était accusé d’être homosexuel et c’est de là que Soungalo Koné tirerait l’inspiration de son déguisement, disent certains. Lorsque le voleur déguisé prenait pied dans la maison de sa victime, il ne s’intéressait qu’aux sous et aux téléphones portables, qu’il jugeait faciles à transporter et à écouler. Il a été pris en possession de six portables le jour de son arrestation. Soungalo Koné bradait son butin dans la ville de Sya à des prix défiant toute concurrence. 25 000 F CFA pour un appareil d’une valeur de 100 000 F et 7 500 F pour les autres. Les receleurs du côté de Bobo ayant appris l’arrestation de leur fournisseur ont prit le large. Dans la matinée de son arrestation, 16 personnes se sont présentées au commissariat pour déclarer des vols chez elles. Sur-le-champ, certaines ont identifié ce qui leur avait été volé et on le leur a restitué. Quelques jours après, la police aurait recensé plus de trente personnes venues se plaindre comme ayant été visitées par Soungalo Koné et ayant perdu soit de l’argent, soit des téléphones portables. Agé de 28 ans, le voleur est marié, père d’un enfant et sa femme porte une grossesse déjà avancée. Il a été déféré à la maison d’arrêt et de correction de Banfora.

Mamoudou TRAORE

Le Pays  du 4 juillet 2007



04/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres