L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Championnat d’Afrique juniors d’athlétisme : Dix médailles pour le Burkina

Championnat d’Afrique juniors d’athlétisme

Dix médailles pour le Burkina

Les 8es championnats d'Afrique juniors d'athlétisme ont accueilli comme spectateur, lors de la 3e journée le samedi 11 juillet 2007, le président du Faso Blaise Compaoré. Avant la fin de cette compétition prévue dans la soirée du dimanche 12 août dernier, c'est le Kenya qui menait le bal des médailles devant l'Afrique du Sud.

C'est autour de 19h30 que le président du Faso, Blaise Compaoré, fit son entrée dans la loge officielle du stade du 4-Août, juste après l'arrivée d'une belle course des 5 000 m dames remportée par la Kenyanne Mary Wa Cera Ngugi dans un temps de 15'50"55 devant l'Ethiopienne Makida Haruna (15'52"17). Il ne restait plus que la finale des relais 4X100 m pour terminer cette 3e journée. Le président Blaise Compaoré et le sympathique public du stade du 4-Août ont eu droit à de superbes courses de relais qui ont donné le même classement en dames et en hommes. Chez les dames, les Sud-Africaines, conduites par la sprinteuse Constance Mkenku pour le dernier relais, et qui avait remporté les 100 m la veille, ont dominé la course en 46"60 devant les Burkinabè (48"10) et les Ghanéennes (48"37). Côté hommes, ce sont les Sud-Africains qui ont pris les devants grâce à un temps de 40"67. Les Burkinabè (41"39), eux, sont arrivés en 2e position, suivis des Ghanéens (41"46).

On retiendra de la finale des 100 m hommes le vendredi 10 août l'élimination de 3 concurrents pour raison de faux départ. D'abord, ce fut l'Ethiopien Mohamed Jud Misbah, ensuite l'Ivoirien William Bilé et enfin le Zimbabwéen Emmanuel Muganduki. Par contre, la finale du relais 4X400 m hommes annoncée dans la matinée du dimanche 12 août a été reportée dans l'après-midi. Les Ethiopiens, qui n'étaient pas inscrits au départ à cette épreuve, sont venus par la suite déclarer leur participation, pour ne pas se présenter le jour de la course. Pendant ce temps, le Burkina, qui devait prendre part à l'épreuve, n'a finalement pas confirmé.

Au total les athlètes burkinabè ont remporté dix médailles dont trois en argent en Heptathlon dames, 4x100 m dames, 4X100 m hommes et six en bronze en Heptathlon dames, javelot dames, 400 m haiies dames, triple saut dames, disque dames, 4X100 m dames.

L'unique médaille d'or burkinabè, pour l'instant, est l'oeuvre de Tété Félicité Traoré aux 100 m haies. Il faut rappeler qu'il y a 2 ans à Tunis, lors des championnats d'Afrique juniors, elle avait ramené l'or. Cette fois, Tété Félicité Traoré a avoué que l'épreuve s'annonçait difficile suite aux différents engagements. Mais au finish, elle ravit une fois de plus l'or avec un temps de 14"26, devant l'Egyptienne Salma Eman Abou El (14"41) et la Sud-Africaine Claudia Wilson (14"48). Notons qu'en plus des 5 000 m dames, le Kenya a dominé les 10 000 m hommes avec Kisorio Mathew, les 400 m et 800 m dames grâce respectivement à Pamela Jelimo (54"93) et Lydia Wafula (2'06"05). Ainsi, les courses de demi-fond et de fond restent l'affaire des Kenyans de même que celle des Ethiopiens, qui ont remporté l'or aux 10 000 m marche dames avec Bekashe Aynalem (52'53"79). Il faut signaler la bonne performance de l'Afrique du Sud qui a remporté le samedi 11 août la médaille d'or aux relais 4X100 m dames et hommes et en hauteur dames où Marooleen Pretorius a réussi 1,75 m. Ce qui fait qu'au soir de la 3e journée, le Kenya devance l'Afrique du Sud au classement avec 8 médailles en or contre 6. La dernière journée devait être très disputée entre ces 2 pays qui étaient toujours en course pour d'autres médailles en or.

Antoine Battiono

Le Pays du 13 août 2007



13/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres