L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Commune rurale de Zambo : "Demande de démission du maire"

 

Commune rurale de Zambo

"Demande de démission du maire"

 

Le Conseil municipal de Zambo, dans la province du Ioba, selon l'auteur de l'écrit suivant, vit une crise. Somda Pobèssoa, évoquant des griefs faits par la base au maire, demande au ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation la révocation pure et simple de celui-ci.

 

Monsieur le Ministre,

Permettez-nous de vous dire la vérité sur la crise au conseil municipal de Zambo que nous vivons tous les jours depuis le vote de la motion. Nous sommes convaincus que quelque part la vérité ne vous a pas été dite.

 

A) Les faits

 

A-1 : - La motion de défiance a été bel et bien votée contre Méda Sobenfo Michel, agent BIB Bobo, maire de Zambo le 27 mai 2007.

Après le vote de la motion, toutes les sessions convoquées par le maire sont irrégulières et ont été boycottées majoritairement par  les conseillers.

Le quorum de 28 conseillers n'a jamais été atteint, pire, la majorité simple ou absolue de 22 conseillers n'a jamais été atteinte.

Pour masquer cette réalité, de faux P.V. ont été toujours faits par le maire pour faire croire qu'il maîtrise la situation. Ces faux P.V. sont faits en complicité avec le secrétaire de séance qui est généralement un de ses complices conseillers fidèle bien choisi.

Le maire procède comme suit lors de ces sessions irrégulières : il a, par-devers lui, plusieurs formulaires vides de procurations déjà bien saisis à l'ordinateur (Zambo n'a aucun ordinateur), bien remplis par le secrétaire, au nom de certains conseillers illettrés qui boycottent les sessions. Il y a généralement une ou deux procurations (maximum) régulières celles des conseillers lettrés de Ouagadougou ou Bobo.

 - Cette motion a été initiée par des conseillers CDP et agréée par les militants de base de la sous- section de Zambo, c'est pour cela que les premiers signataires de la motion sont le premier et deuxième adjoints au maire qui sont tous des militants du CDP. Toutes les raisons de sa mauvaise gestion familiale de la commune et la non-exécution des décisions du conseil sont évoquées dans cette motion.

 

A-2 : Un fait très grave, que nous venons de découvrir  mérite que vous le révoquiez d'office.

Méda Sobenfo Michel, maire de Zambo, a fait du faux et usage du faux dans sa déclaration individuelle de candidature pour être élu conseiller municipal de Korompéri.

En effet, c'est le 27 décembre 2005 qu'il a signé cette déclaration alors qu'il n'était pas éligible à cette date car non inscrit sur une liste électorale au Burkina Faso.

Nous avons vérifié sur le fichier de la CENI et de la CEDI de Zambo, il n'avait pas pris d'inscription sur la liste électorale de Korompéri et  nulle part dans toutes les listes électorales au Burkina Faso, il n'a eu de carte d'électeur, il n'a pas voté aux élections municipales de 2006.

Il a été inscrit pour la première fois le 22 janvier 2007 pour les législatives de mai 2007 sur la liste de Korompéri.

 

B) L'atmosphère générale qui prévaut à Zambo actuellement

 

- le fonctionnement régulier du conseil municipal est bloqué ;

- tout est bloqué, les collecteurs du marché de Zambo ont arrêté leur travail (les collectes des taxes) ;

- le règlement intérieur du conseil n' a jamais été adopté, aucune des trois commissions permanentes statutaires ne s'est réunie, pas même une seule fois ;

 - le budget supplémentaire a été rejeté deux fois de suite par le boycott des conseillers ;

- la population souhaite vivement et attend impatiemment son départ ;

- tous ses collaborateurs proches qui travaillent à la mairie ne veulent plus continuer de travailler avec lui ;

 - le parti (CDP) a déjà effectué plusieurs missions (4) de rencontre avec la sous-section et la base ; à toutes ces rencontres, la base a exprimé sa ferme volonté de voir la démission du maire pour cause de défiance.

Le 4 août 2007, une autre mission est venue, composée du maire défié, de son cousin maternel, député Somé Placide, son cousin paternel, Somda Antière, conseiller régional et le commissaire politique CDP du Sud-Ouest ; cette mission n'a pas rencontré la structure de base du CDP, nous n'avons pas été invité, mais il nous est revenu qu'elle a rencontré certains conseillers et les parents du maire.

- Le 29 juillet 2007, nous avons écrit à la Direction provinciale du parti pour lui dire de faire démissionner le maire car c'est la position de la base.

- Notre structure de base se sent négligée alors que c'est nous qui avons battu la campagne pour l'élire il ne fait plus notre affaire ni celle de la population. C'est pourquoi nous avons soutenu et soutenons la motion de défiance pour qu'il démissionne.

 

Monsieur le ministre

Depuis l'éclatement de la crise, il n'y a eu aucune mission administrative neutre pour rencontrer les conseillers et la population pour mieux apprécier les rapports des sessions irrégulières du maire.

 

En guise de conclusion

 

Au nom des militants CDP de Zambo et de la loi, nous demandons la démission du maire pour cause de défiance, de faux et usage de faux et fraude sur la liste des candidats aux élections municipales conformément aux dispositions de la loi sur les collectivités territoriales et le code électoral qui prévoit qu'un maire qui se trouve dans la situation ci-dessus soit révoqué. La sous-section CDP a déjà pris ses dispositions pour le remplacement du maire qui n'honore pas le parti. Comme c'est une crise du conseil municipal, une mission d'administratifs neutres de Ouagadougou envoyée par vous pour rencontrer les acteurs de la crise (conseillers, haut- commissaire du Ioba, préfet de Zambo et la population) serait la bienvenue pour vérifier ce que nous avons dit ci-haut  à Zambo.

Dans l'attente d'une suite favorable à notre demande citée en objet, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de notre haute considération.

 

Démocratie - Progrès - Justice

 

Le Secrétaire général

de la sous-section CDP de Zambo

Somda Pobèssoa

L’Observateur Paalga du 24 octobre 2007



24/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres