L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Communes rurales de Douroula et de Kona :L'analphabétisme des conseillers pose problème

Communes rurales de Douroula et de Kona

L'analphabétisme des conseillers pose problème

La mise en place des conseils municipaux et des conseils régionaux à l’issue des élections locales du 23 avril 2006 a consacré la communalisation intégrale du territoire. Ainsi, le défi du processus de décentralisation a été plus ou moins relevé. A cela s'ajoute la mise en place des comités villageois de développement. Des acquis, il y en a certes, mais les insuffisances existent aussi et demeurent le tendon d’Achille de la plupart des jeunes communes rurales.

Loin d’être une panacée à tous les problèmes institutionnels, la décentralisation est un facteur de développement local, une démocratie à la base. Elle vise ainsi une meilleure répartition des rôles au niveau des acteurs socio-économiques et la libération des initiatives communautaires et locales. Dans la province du Mouhoun, tout comme dans les autres localités du pays, la communalisation intégrale, une des phases du processus de décentralisation, est en marche depuis les élections municipales du 23 avril 2007. Pionniers de cette communalisation, la plupart des maires, ainsi que les membres des conseils municipaux de ces communes rurales s’investissent dans la mise en oeuvre de cette décentralisation. Si les maires "ruraux" sont unanimes à dire que le bilan après un an d’exercice est satisfaisant en termes d’acquis, ils reconnaissent cependant de façon générale que les communes rurales partagent les mêmes difficultés qui entravent leur bon fonctionnement. Ces difficultés ont pour noms : le manque de personnel, la mobilisation des ressources à travers le recouvrement des taxes, la lenteur dans la transmission du courrier , le manque de registre d’état civil, et le manque de téléphone et de moyen de locomotion . A cette kyrielle de difficultés s’ajoutent certaines insuffisances liées à l’analphabétisme de la plupart des conseillers municipaux. A titre d’exemple, sur la vingtaine de conseillers municipaux que compte chacune des communes de Douroula et Kona, seulement 5 ou 7 d’entre eux sont lettrés. L’inexistence d’un secrétaire général dans ces communes constitue le maillon manquant de la chaîne, alors que ce technicien pourrait combler les lacunes de l’organe exécutif. S’il est vrai que le processus de décentralisation induit une auto prise en charge par les ressources propres, il n’en demeure pas moins que certaines communes ne disposent pas de ces ressources. Qu’à cela ne tienne, des efforts seront faits pour mobiliser ces ressources à travers le recouvrement des taxes, assure Pangassi Gaston Seni, maire de Ouarkoye à 45 km de Dédougou. Pour lui, tout début est difficile. Les populations ne sont pas suffisamment sensibilisées et ce travail incombe aux conseillers. Il est indéniable que la démocratie à la base a permis à certaines villes de se développer. Ces acquis sont selon le bourgmestre de Ouarkoye, la tenue des sessions statutaires des conseils. La subvention de l’Etat aura également permis à ces communes d’assurer un minimum de fonctionnement des services. Grâce à la bonne collaboration, les mairies sont toutes logées dans les préfectures pour l’instant et la cohabitation est parfaite avec les dépositaires de l’autorité de l’Etat. Pour Ouétien Tibiri, président du conseil régional de la Boucle du Mouhoun, les acquis de la décentralisation ne sont plus à démontrer. Selon lui, les débats qui se passaient loin des yeux des populations se font maintenant à la base avec l’implication des mêmes populations. C’est à ces populations d’en faire ce qu’elles veulent afin de promouvoir le développement. En termes de doléances, les maires "ruraux" préconisent le renforcement des capacités des élus locaux par des formations continues. Aussi, souhaitent-ils bénéficier d’un appui institutionnel dans la mise en oeuvre des plans communaux de développement.

Par Serge COULIBALY

Le Pays du 14 septembre 2007



13/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres