L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Conflit à Manga-Est : plus de 2 000 déplacés

Conflit à Manga-Est : plus de 2 000 déplacés

 

L'heure est au bilan après le conflit meurtrier qui a opposé éleveurs et agriculteurs des villages de Manga-est, les 3 et 4 août derniers, dans la commune rurale de Gogo. Si le bilan exhaustif des morts n'est pas encore fait, par contre, aujourd'hui , on sait que la "chasse à l'homme" suite à la mort de Congo Issiaka a fait des dégâts matériels et de nombreux déplacés. Aux dires de Fousséni Ouédraogo, directeur provincial de l'Action sociale, rencontré le jeudi 9 août 2007, 174 concessions appartenant à des éleveurs ont été saccagées, brûlées dans la zone de la bagarre. Le nombre de ménages y est évalué à 522. Dans la province, 5 sites d'accueil ont été identifiés. Ainsi, il y a le site de Manga à la garderie populaire avec 150 déplacés, celui de Kaibo à l'école Medersa en compte 80. Le plus gros lot de déplacés se trouve à Gogo, chef-lieu de la commune, où l'on en dénombre plus de 1000 répartis sur 3 endroits. Le dernier site d'accueil se trouve à Niogo, localité située dans la province du Boulgou où le décompte donne 70 déplacés. Au total, selon le directeur provincial, il y aurait 2 500 personnes déplacées, essentiellement des éleveurs, durant le conflit, si on tient compte de ceux qui sont encore dans la brousse et qui continuent d'arriver dans les différents sites. Sur ces sites, les enfants et les femmes constituent la majorité des déplacés, parmi lesquels il y a de nombreux enfants malades et de nombreuses femmes enceintes. Les services de santé sont sur le qui-vive et font sans cesse la ronde des sites pour apporter les soins nécessaires. Dans ce sens, un véhicule du Conseil national de secours d'urgence (CONASUR) est arrivé à Manga le 7 août avec à son bord 4 tonnes de riz, 3 tonnes de maïs, des nattes, des seaux, des couvertures, des dattes, du savon, destinés aux déplacés des 5 sites. Le gouverneur de la région du Centre-Sud, lors de la mission de médiation du 9 août dernier, a fait don de vivres aux veuves et orphelins des victimes de la bagarre et aux déplacés du site d'accueil de Gogo.

 

Extrait des  «Confidences du week-end» in Le Pays du 13 août 2007



13/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres