L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Conflit entre agriculteurs et éleveurs dans le Zoundwéogo : Le Gouvernement s’engage pour le retour de la paix

Conflit entre agriculteurs et éleveurs dans le Zoundwéogo

Le Gouvernement s’engage pour le retour de la paix

Une mission conduite par le Secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale et de  la Décentralisation (MATD), Kalifara Séré, est allée s’entretenir avec les autorités locales en charge de la gestion du conflit agriculteurs/éleveurs de Gogo et de Bindé. C’était le 20 août dernier à Gogo. Objectif : préparer une sortie gouvernementale dans la perspective de juguler la crise.

 

Suite aux incidents malheureux survenus entre agriculteurs et éleveurs dans les communes de Gogo et de Bindé les 4 et 5 août derniers, le gouvernement burkinabè envisage une sortie sur le terrain en vue d’engager des actions pour le retour de la paix dans ces localités. C’est dans ce cadre que le Secrétaire général du MATD a effectué, à la tête d’une délégation forte d’une dizaine de membres, une mission d’information et de collecte de données auprès du comité ad hoc chargé de gérer la crise, et des services techniques déconcentrés concernés. Dans son exposé introductif, le Gouverneur de la région, Pauline Hien Winkoun, a invité les participants à une expression franche et objective en vue de favoriser une maîtrise des contours de la situation. Cette séance de travail, a renchéri Kalifara Séré, vise d’une part à faire le diagnostic et d’autre part à élaborer un canevas d’actions dont la mise en œuvre permettrait une sortie de la crise, garantissant ainsi la paix dans ces localités. Pour lui, les actions déjà menées par les structures locales sont significatives. Cependant, compte tenu de l’ampleur de la situation, l’implication effective du niveau central s’avère indispensable. Quelles sont les causes profondes, apparentes et induites de la situation ? Quel est l’état des lieux de la gestion des litiges précédents ? Que faire pour que les événements de Gogo ne se reproduisent plus ? C’est à ces questionnements que les participants ont apporté des réponses au cours de débats francs et directs. En attendant la sortie gouvernementale, qui pourrait donner lieu à une assemblée générale, le Comité ad hoc local rencontre les éleveurs et les agriculteurs respectivement les 21 et 23 août.

La Direction de la communication et de la presse

L’Observateur Paalga du 22 août 2007



22/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres