L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Coup de gueule & coup de coeur

COUP DE GUEULE & COUP DE CŒUR

                             

Incivisme fiscal : les sociétés d'Etat aussi

 

La grand-messe annuelle des sociétés d'Etat était à sa 15e édition cette année. Les 28 et 29 juin derniers, les responsables de ces boîtes étatiques, rescapées (pour le moment ?) de la privatisation totale ou partielle, se sont retrouvés en assemblée générale. Et cela pour passer au peigne fin leurs états financiers de l'exercice 2006. C'est à ces occasions que l'on recense les sociétés qui se portent bien, celles qui se portent mal et celles qui sont à équidistance de ces 2 extrêmes. Une fois de plus, le Premier ministre a présidé l'Assemblée générale. Pour son baptême du feu en ce qui concerne la direction des débats, Tertius Zongo n'a pas fait dans la langue de bois. Sans détours, il a dénoncé l'incivisme fiscal des sociétés d'Etat qui s'est traduit par exemple en 2006 par une baisse de 17,27% de leur contribution au budget de l'Etat par rapport à 2005. Pour le locataire de la primature, cela s'apparente à un refus de partage des fruits de la croissance d'autant plus que le chiffre d'affaires de ces sociétés (13 au total) s'est accru au même moment. En effet, et selon les données du secrétariat de l'AG des sociétés d'Etat, ledit chiffre est passé de 303,480 milliards de F CFA en 2005 à 388 milliards l'année suivante. Il est difficile de comprendre que ces sociétés d'Etat ne daignent pas payer les impôts. Est-ce leurs premiers responsables qui ont une trop grande compréhension de la fiscalité ? Ou est-ce une façon pour eux de mettre en balance par exemple les impayés de factures d'eau, d'électricité, de téléphone que l'Etat doit à certaines de ces sociétés ?

 

La CNSS au secours du 3e âge

 

La Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) vient de montrer son attachement à se mettre résolument au service des populations. Après le don de deux ambulances neuves aux sapeurs-pompiers, l'institution de prévoyance sociale a lancé la semaine dernière une opération de visites médicales pour ses pensionnés pour un coût estimé à 200 millions F CFA. Quand on sait que les personnes âgées éprouvent souvent des difficultés à se soigner, on ne peut que féliciter la CNSS pour cette initiative. Dans le même temps, elle a gracieusement offert un mois de pension gratuite pour les retraités, laquelle pension sera d'ailleurs mensualisée pour ceux qui le souhaitent. Assurément, la CNSS semble résolument s'inscrire dans une dynamique du partage des fruits de sa bonne santé financière.

 

Le Pays du 5 juillet 2007



05/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres