L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Cour des comptes : Un million d'euros pour ouvrir l'œil

Cour des comptes

Un million d'euros pour ouvrir l'œil

 

1 million d'euros. C'est le montant du contrat de subvention signé ce jeudi 26 juillet 2007, entre la délégation de la Commission européenne et la Cour des comptes. La cérémonie a eu lieu au siège de la haute juridiction.

 

Toutes les études et évaluations des finances publiques dans notre pays, en même temps qu'elles reconnaissent des acquis certains dans de nombreux domaines, restent unanimes quant à la nécessité de renforcer le contrôle externe des finances publiques.

C'est le constat qui a justifié la mise en œuvre, il y a environ un an, d'une étude diagnostique, en vue d'une part d'élaborer un plan d'action ; et d'autre part d'identifier un appui institutionnel à la Cour des comptes.

Ce plan d'action quinquennal couvrira la période 2007-2011. Il  a été validé au cours d'un atelier tenu en janvier dernier.

Le contrat de subvention signé hier entre le premier président de la Cour des comptes et l'ambassadeur, chef de délégation de la Commission européenne, entre dans le cadre du financement dudit plan.

D'un montant de 1 million d'euros, soit 655 957 000 F CFA, cette convention vient financer un Projet d'appui institutionnel à la Cour des comptes. Ce dernier prend en compte sur les trois premières années, les principales actions du plan quinquennal.

En signant ce contrat, SE Sari Suomalainen était accompagnée de son homologue français, SE François Goldblatt. Elle a déclaré que "Le souhait de la Commission européenne est de permettre à la Cour des comptes burkinabè d'avoir les moyens de remplir efficacement ses missions constitutionnelles".

En réponse, le président Boureima Pierre Nébié a exprimé la gratitude de son institution qui, pour la première fois de son histoire, signe un contrat de subvention avec un partenaire technique et financier. "Je nourris donc l'espoir qu'à la suite de l'Union européenne, d'autres partenaires examinent favorablement d'autres actions du plan et apportent aussi leur concours à la Cour des comptes dans leur mise en œuvre".

 

H. Marie Ouédraogo

L’Observateur Paalga du 27 juillet 2007



26/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres