L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Des enseignants en sit-in pour des arriérés d'indemnités

DREBA/Cascades

Des enseignants en sit-in pour des arriérés

 

La Direction régionale de l’enseignement de base  et de l'alphabétisation des Cascades (DREBA) a été le théâtre d’un mouvement de mécontentement le 4 avril 2008. Les enseignants des classes multigrades sont venus exprimer leur impatience à travers un sit-in, et ce, pour exiger le paiement des arriérés d’indemnités de plusieurs mois.

 

Pour se faire entendre, ces instituteurs, en cette rentrée des classes du 3e trimestre, ont abandonné classes et élèves, pour venir occuper les locaux de la DREBA. Au nombre d’une trentaine environ, ils disent agir au nom de 180 enseignants, victimes d'un retard dans le règlement de leurs indemnités. Ces arriérés portent sur trois trimestres, soit le dernier de l’année scolaire précédente et les deux premiers de celle en cours, précisent-ils.

Toutefois, en venant occuper les locaux de Sory Sanley, directeur régional de l’Enseignement de base et de l'alphabétisation des Cascades, ces maîtres mécontents n’en veulent pas à leur direction. Ils accusent le ministère des Finances. Mais «nous avons choisi le créneau de notre direction pour pouvoir exprimer notre mécontentement», a expliqué le porte-parole des manifestants, Emile Bado.

Reçus par le directeur régional, ces derniers disent percevoir la bonne foi de leur direction. Au dire du porte-parole, la direction s’est dit impuissante devant la question, mais promesse leur a été faite de rendre compte à la hiérarchie pour voir dans quelle mesure ils pourront les satisfaire dans de brefs délais. Du reste, la question était déjà dans les préoccupations, car le directeur régional, qui a réuni son staff pour la circonstance, aurait laissé entendre qu’on leur a déjà demandé l’attestation de compte. Incessamment, la question pourrait trouver sa réponse, dans un mois environ. C’est sur ces notes d’espoir que les enseignants ont quitté les locaux de la DREBA.

Les yeux sont donc tournés vers le ministère des Finances, qui gagnerait à diligenter le règlement de cette situation afin d’éviter une dégradation de la situation. Ce qui pourrait entacher la fin de l’année scolaire.

 

Luc Ouattara

L’Observateur Paalga du 10 avril 2008



10/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres