L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Don de portables aux députés : Et nous ?

Don de portables aux députés

Et nous ?

 

La semaine dernière, Taiwan a encore fait preuve de sa générosité légendaire envers les pays avec lesquels il a des relations diplomatiques. Par l’entremise de son ministre des Affaires étrangères, James C.F. Huang, en visite dans notre pays la semaine dernière, il a procédé, dans le village de Tengandogo, à la pose de la première pierre d'un Centre hospitalier universitaire qui va coûter 40 milliards. Les pensées du visiteur de marque sont également allées vers notre Armée à qui il a fait cadeau de  15000 tenues militaires. A l’Assemblée nationale, le système informatique a été boosté avec une dotation en matériel (ordinateurs de bureau, imprimante réseau, vidéo-projecteur, scanner, graveur, clé USB). De tous ces dons d'outils informatiques faits aux locataires de l’auguste bâtiment sis avenue de la Nation, celui qui a fait l’objet de plus de commentaires, surtout au niveau de la presse, c’est l’octroi à chaque député de cette 4e  législature d’un ordinateur portable. Loin de nous l’idée que nos actuels honorables élus ne méritent pas, chacun, cet outil de plus en plus incontournable. Surtout que ce sont leurs devanciers qui en avaient fait la demande depuis belle lurette. Et si l’ordinateur portable arrivait à leur permettre de mieux légiférer pour un meilleur ancrage de la démocratie, ce ne serait que tant mieux. N’empêche que ce don ait tout de même fait des envieux (n’ayons pas peur des mots) au sein des médias, dont la plupart des travailleurs  continuent de scribouiller à la dure sur du papier A4 avec le fameux outil inventé par le Baron Bic. Eux aussi participent quelque part à un meilleur ancrage de la démocratie. Alors, appel pressant est lancé aux différentes structures associatives de journalistes pour qu’elles frappent aux différentes portes, et pourquoi pas à celle de Taiwan, pour que l’on dote d'ordinateurs, qu’ils soient portables ou pas, ces pauvres scribouillards. Ces derniers leur revaudront au centuple  leur bienfait.

 

L’Observateur Paalga du 16 juillet 2007



16/07/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres