L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Garango : Des infrastructures pour booster le développement

Garango

Des infrastructures nouvelles pour impulser le développement local

L’inauguration d’infrastructures socioéconomiques réalisées par la commune de Garango avec l’assistance de la coopération allemande est intervenue le 31 mars 2007 dans cette commune urbaine, dans la province du Boulgou.

Le défi qui se pose aujourd’hui à tous les élus locaux, selon le maire de Garango, est d’assurer le développement économique, social, culturel et environnemental durable de leur cité pour répondre aux besoins prioritaires des populations. C’est fort de cette donne que le conseil municipal, depuis son installation en 2000, s’est attelé à chercher les moyens afin de doter la commune d’infrastructures socioéconomiques minimales. Dans cette dynamique, le conseil municipal a entrepris un partenariat avec la coopération allemande à travers la KFW (banque allemande), le Fonds d’investissement pour les collectivités décentralisées (FICOD) et la Banque agricole et commerciale du Burkina (BACB). Grâce à l’intervention du FICOD notamment, des infrastructures ont pu voir le jour : cinq pistes d’une longueur totale d’environ 27 km, deux rues urbaines dotées de canivaux, un Centre de santé et de promotion sociale (CSPS), une garderie d’enfants, deux écoles primaires de six classes, des infrastructures complémentaires du marché. Le tout réalisé à hauteur de 754 867 388 F CFA. Ces ouvrages qui ont été réceptionnés officiellement samedi dernier, ont, selon André Marie Zouré, maire de Garango, marqué la commune dans son combat quotidien contre la pauvreté et son aspiration au développement. La réalisation des pistes, a-t-il dit, a permis à la commune d’offrir des emplois rémunérés en période morte aux populations pour la plupart jeunes, de désenclaver les villages périphériques bénéficiaires. La construction du CSPS, aux dires du maire, a contribué à améliorer l’offre en matière de santé pour les populations, tandis que les infrastructures sociales ont permis d’augmenter et de diversifier l’offre en matière de scolarisation des enfants dès le préscolaire. Quant aux hangars du yaar, ils vont permettre à la commune de mieux organiser l’activité commerciale du centre ville.

Pour sa part, le représentant du FICOD, le Dr Rolph Blümenberg, a salué l’exemplarité de la coopération germano-burkinabè et a loué la qualité de la gestion locale de Garango depuis 2000. Le Dr Blümenberg a traduit la disponibilité du FICOD à accompagner la commune, car cet instrument de la coopération a toujours privilégié le dynamisme et le respect des engagements de ses partenaires dont Garango fait partie. Au regard de cette gestion sérieuse et dynamique, le FICOD a signé quatre (4) conventions de financement pour un montant de 280 millions de F CFA, au nombre desquels le projet d’assainissement de la zone périphérique du marché central de la ville jusqu’au centre médical et la mission catholique à hauteur d’environ 17 millions de F CFA. En outre, les populations des villages de Zigla, Koulpélé et Zigla Polassé, dans la commune de Garango, bénéficieront de travaux de désenclavement pour une enveloppe de 92 931 527 F CFA. De même, la garderie d’enfant sera renforcée par des infrastructures complémentaires financées à environ 9 millions de F CFA. Et le FICOD a aussi accepté de participer à l’élaboration du plan quinquennal de la commune (2007-2011) avec un montant de 9 millions 500 mille F CFA. Le parrain de la cérémonie d’inauguration, le ministre de la Santé, Alain Yoda, a salué la vitalité de la coopération financière allemande. En tant que fils du terroir, il s’est engagé à jouer sa partition pour assurer la promotion continue et le bien-être des populations de la commune de Garango. «Je vous rappelle que vous devez vous impliquer fortement dans l’entretien et le suivi des équipements mis à votre disposition pour répondre à vos besoins prioritaires», a indiqué Alain Yoda à l’endroit de la population et au conseil municipal.

Gabriel SAMA

Sidwaya du 5 avril 2007



05/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres