L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

«Grâce à Eto’o, ma vie a changé»

Bourahima Traoré dit "Monsieur le maire", supporter ivoirien

«Grâce à Eto’o, ma vie a changé»

 

A l’état civil, il s’appelle Bourahima Traoré, mais il est plus connu sous le surnom de "Monsieur le maire". Emblématique supporter du football africain et inconditionnel des Eléphants de Côte d’Ivoire, il est aussi l’ami de la star camerounaise du FC Barcelone, Samuel Eto’o. Ceux qui ont d’ailleurs suivi le match de réconciliation qui s’est joué à Abidjan il y a quelque temps entre les stars du football africain ont vu ce handicapé affairé qui jouait au garde du corps d’Eto’o au stade Félix Houphouët-Boigny. Monsieur le maire nous parle ici de son amitié avec le Lion camerounais, mais ne veut pas dévoiler les bonnes grâces dont il bénéficie.

 

Pourquoi vous appelle-t-on "Monsieur le maire" ?

 

• Monsieur le maire parce qu'étant l’un des plus grands supporters de la Côte d’Ivoire ; je dirai même que je suis l’un des rares supporters africains à avoir parcouru énormément les stades du continent, mais aussi ceux d’Europe. Et compte tenu du fait que je suis très proche des footballeurs africains et aussi des fans de notre football, j’ai pris plaisir à me faire appeler Monsieur le maire.

 

On vous sait très ami à l’attaquant camerounais Samuel Eto’o,  êtes-vous alors venu à cette CAN pour votre idole de Barcelone ou bien pour supporter les Eléphants ?

 

• Eto’o-même reconnaît que je suis un grand supporter des Eléphants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette année, j’ai été fait ambassadeur de la Côte d’Ivoire pour notre équipe nationale et le tourisme. Je suis donc là dans ce cadre et je veux prouver à la population ghanéenne et partant, au reste du monde qu’après la crise qui a secoué mon pays, le football a été et reste un puissant moyen fédérateur.

 

Comment vivez-vous cette CAN ?

 

• Je pense que c’est une belle fête. Il y a d’intenses moments de joie. C’est vrai et il faut le reconnaître qu’au départ, il y a eu un véritable désastre organisationnel, mais bon, que voulez-vous ? On est en Afrique et il faut faire avec. Tous les pays n’ont pas la réputation du Burkina Faso pour l’organisation des grandes manifestations. Eh oui ! J’ai ouï- dire que vous savez bien le faire. Bref, heureusement qu’il y a du spectacle pour nous faire oublier tout cela. On est venu pour le jeu, et on est servi.

 

Etes-vous basé à Sekondi (la ville fief des Eléphants) ou à Kumasi, le QG des Lions camerounais ? (L’entretien a eu lieu juste avant le match de 1/4 de finale)

 

• Vous devez convenir avec moi que je dois être logé à Sekondi et non à Kumasi. Mon équipe, c’est la Côte d’Ivoire et il n’y a aucun doute là-dessus. Je peux certes avoir des amis comme Samuel, mais mon pays passe par-dessus tout. Et puis, le supporter ivoirien n’aime pas trop le Cameroun. Alors Samuel Eto’o d’accord, mais la Côte d’Ivoire d’abord.

 

Comment est parti cette amitié avec Eto’o ?

 

• Il faut tout de suite savoir que le médicament des supporters est la confiance et la constance. Je connais Eto’o depuis la CAN 2000 à la faveur de la CAN Ghana-Nigeria. C’est de là que notre amitié est partie. Il a cru en moi et moi, en lui. En ce moment, il ne jouait pas au Barça. Il était dans le modeste club de Majorque en Espagne. Il a été fidèle à moi, et me respecte beaucoup, car je suis quelqu’un de très franc. Quand j’aime, j’aime, quand je n’aime pas, je n’aime pas. Il m’a dit ‘‘ Monsieur le maire, tu as du caractère et j’apprécie cette qualité en toi’’. Et c’est comme ça que tout est parti. Il m’a même dit que je suis un garçon bien. Donc quand il est de passage à Abidjan, il me rend visite et où qu’il se trouve quand il m’appelle, j’effectue le déplacement sans problème.

 

Qu’est-ce que vous gagnez concrètement avec Samuel Eto’o ?

 

• C’est surtout l’amitié. Eto’o est un garçon sympa qui m’a beaucoup aimé. Il est devenu pour moi comme un frère. C’est ça qui m’importe. Vous savez, quand vous dites que vous avez un ami comme Eto’o, les gens ne voient que le côté argent de la chose. Si j’étais venu dans le football pour l’argent, il y a longtemps que je serais reparti. J’ai des amis sénégalais comme El Hadj Diouf, togolais comme Adebayor… Je connais pas mal de footballeurs africains. Charles Kaboré, le Burkinabè qui vient de signer à Marseille, c’est mon petit. Demain, s’il joue par exemple au Real de Madrid, on dira que c’est parce qu’il est un grand joueur qu’il est l’ami de Monsieur le Maire, or c’était déjà mon bon petit. C’est ça ma richesse.

 

Qu’est-ce qu’Eto’o a fait pour toi d’inédit ?

 

• Samuel Eto’o est un garçon discret. Quand il fait du bien, il n’aime pas qu’on l’étale dans la presse. Ce qu’il a fait pour moi, lui le sait, moi je le sais et Dieu le sait. Pour tout vous dire, aujourd’hui, grâce à Eto’o, ma vie a changé.

 

Entretien réalisé à Sekondi-Takoradi par

Kader Traoré

L’Observateur Paalga du 7 février 2008

 

 

 

Encadré

Infirme mais toujours devant !

 

«Je suis un des rares supporteurs qui a un carnet d'adresses de tous les joueurs africains. Je connais Didier Drogba, Shabani Nonda, Samuel Eto'o...». «C'est une mascotte, nous souligne Martial Gohouri, un journaliste ivoirien. Quand tu prends un taxi à Abidjan, tu demandes M. le maire, tout le monde sait de qui il s'agit.»

Né à Boundjali en 1972, au nord de la Côte d’Ivoire, il évacue la rivalité Nord/Sud qui a divisé son pays à travers le foot. Heureux qu’il est (il est fiancé et père d'une fille de 6 ans), M. le Maire prend avec sagesse son infirmité. «La polio, que j'ai eue très jeune, personnellement ça ne me gêne pas», dit-il calmement. «Je n'ai pas à me plaindre, c'est la volonté de Dieu, tout ce que fait Dieu est bon». Et puis le plus important pour lui, c’est que  «Les autres sont des supporteurs locaux, moi je suis un supporteur international».

 

K.T.



07/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres