L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Grève au CNRST : Les chercheurs se cherchent

Grève des travailleurs du CNRST

Les chercheurs se cherchent

Au 2e jour de la grève déclenchée par les travailleurs du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) le 6 juillet dernier, le Syndicat national des travailleurs de l'éducation et de la recherche (SYNTER) a animé une conférence de presse. Dans l'ensemble, le mouvement a été bien suivi, selon ses initiateurs.


Les chercheurs du CNRST, dans leur grande majorité, se cherchent. C'est en substance ce qu'on a retenu du point de presse tenu vendredi 6 juillet dernier à Ouagadougou. Pour le responsable de la coordination nationale SYNTER de la recherche, Boubacar Yaro, sur les 867 agents de l'institution, 70% sont des agents contractuels permanents. Malgré l'adoption d'un décret portant application du régime indemnitaire des Etablissements publics de l'Etat (EPE) en 2004, ceux-ci ne bénéficient d'aucune indemnité. Assignés donc à une même mission, les travailleurs ne comprennent pas qu'ils soient soumis à des traitements disparates. Et pourtant, selon Boubacar Yaro, la recherche est importante pour le développement du Burkina, ce qui ne semble pas être une priorité pour les autorités. Ainsi, le CNRST s'est même déclaré impuissant quant à apporter des éléments de réponse aux problèmes soulevés (manque de statut du personnel, absence d'un service social, etc.). Le mouvement de grève des 6 et 7 juillet derniers est donc un message destiné aux autorités, souligne le Secrétaire général du SYNTER, Mamadou Barro, présent à la conférence de presse. Les travailleurs de la recherche se disent prêts à passer à la vitesse supérieure si leurs préoccupations ne sont traitées de façon diligente. En attendant, leur mobilisation a été très bonne dans l'ensemble, selon les statistiques du SYNTER. On retient que le taux de participation à la grève est de 90,28% sur le plan national, puisque le CNRST dispose de stations de recherche dans des villes et localités comme Bobo Dioulasso, Saria, Fada, Dori, Banfora, etc.

Dayang-ne-Wendé P. SILGA

Le Pays du 9 juillet 2007



08/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres