L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Inondation à Tougou dans le Yatenga : Plus de 500 personnes sans abri, et la digue du barrage menace de céder

Inondation à Tougou dans le Yatenga

Plus de 500 personnes sans abri, et la digue du barrage menace de céder

La région du Nord a mal vécu la forte pluie de 153 mm tombée dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 août 2007. Au Yatenga, dans le village de Tougou, localité située à 24 km de Ouahigouya, ce sont 550 personnes qui sont sans abri dans les quartiers de Tembéguedin et Koumbané. De même, les dégâts matériels étaient très importants, et comme l’année dernière, la digue du barrage menace de céder. Des habitants du village sont contraints d'abandonner leurs travaux champêtres pour tenter de résoudre le problème avec des sacs remplis de sable.

Les fortes pluies de 153 mm tombées les 4 et 5 août derniers ont causé des dégâts matériels importants dans la province du Yatenga. A Tougou, dans le département de Namissiguima, située à 24 km de Ouahigouya, on recense beaucoup de maisons écroulées. A Tembéguédin et Koumbané, ce sont plus de 550 personnes qui sont sans abri. Le bilan est désolant, même si on ne déplore aucune perte en vie humaine. Les autorités administratives ont fait le déplacement pour mesurer l’ampleur de la situation afin de prendre les dispositions qui s'imposent. La solution à court terme était de reloger les populations sinistrées dans les écoles.

Au niveau du barrage de Tougou, l’eau a complètement envahi la digue. Depuis la pluie diluvienne, les riverains venant de Titao sont obligés de rebrousser chemin. Les transporteurs qui quittent Ouahigouya s’arrêtent au bord du barrage, les passagers descendent pour traverser la digue.

Dans cette situation, certains font de bonnes affaires. Ousmane Ouédraogo : "Je travaille tous les jours jusqu'à la tombée de la nuit en aidant les gens à traverser l'eau moyennant 500 F ou 1000 F".

Les candidats aux concours directs de la Fonction publique venant de Djibo et Titao n’ont pas pu rejoindre Ouahigouya le lundi 6 août dernier à temps. Les habitants du village, depuis la pluie diluvienne, ont abandonné les travaux champêtres pour sauver le barrage.

A en croire Pakoodé Ouédraogo, membre du comité local de gestion de l’eau, explique : "Le barrage est un revenu très important pour nous. La digue date de longtemps, nous avons reçu 200 sacs vides du SG de la Direction régionale de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, de la Direction régionale des travaux publics du Nord afin que les habitants y mettent du sable pour dresser des barrières confortables pour éviter le débordement en attendant les réactions favorables des plus hautes autorités."

Selon Oumarou Ouédraogo, habitant de Sologom, le problème de la digue est très préoccupant : "Nous avons interpellé les autorités à plusieurs reprises. Nous vivons dans l’inquiétude présentement.

L’année passée, la digue avait cédé quand un camion de 10 tonnes s’est renversé dans l’eau occasionnant des décès et la perte de matériels. Nous souhaitons que sa réhabilitation soit effective."

Les plus hautes autorités doivent agir pendant qu’il est temps. Les habitants du village lancent un cri du coeur pour que le désastre ne se produise pas.

Dans le village de Tougou, c'est donc environ 15 concessions détruites et 550 personnes sans abri. Pour le moment, les sinistrés sont logés dans les écoles en attentant du soutien.

Adama SINARE

Le Pays du 14 août 2007



14/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres