L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Kadhafi à Ouaga : Une visite qui intrigue

Kadhafi à Ouaga

Une visite qui intrigue

 

Le ciel ouagalais est, depuis hier mercredi 16 janvier 2008, le théâtre d’un ballet d’avions présidentiels. Ce défilé d’oiseaux de fer de tous calibres annonçait la tenue des sommets de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le premier hôte de Blaise Compaoré à fouler le sol burkinabè, Laurent Koudou Gbagbo, arrivé 48 heures avant le début des rencontres des chefs d’Etat de l’UEMOA et de la CEDEAO dont la première s’ouvre ce matin même 17 janvier et la seconde demain vendredi.

Questions ! Qu’est-ce qui peut bien expliquer l’arrivée très tôt du voisin ivoirien ? Une discussion en apéro de l’Accord de Ouagadougou avec son homologue burkinabè, Blaise Compaoré, s’interrogions-nous dans notre édition d’hier mercredi. Mais, il y a plus intrigant. En effet, le mardi 15 janvier, le Gruman présidentiel de Laurent Gbagbo a été précédé d’un Airbus A 300-600 de la compagnie libyenne Afriquya. Ses passagers et leurs bagages, accueillis par le chef d’état-major particulier de la présidence du Faso, le colonel Gilbert Diendéré, ont été convoyés par des véhicules frappés, immatriculés pour les sommets. Plus tard, on apprendra l’éventualité de la participation du guide de la Jamahiriya arabe libyenne, Mouamar El Khadafi, aux rencontres des chefs d’Etats de la sous-région. Hier mercredi donc, ce dernier est effectivement arrivé dans notre capitale. Ce qui, faut-il le souligner, ne manque pas de susciter moult questions. Qu’est-ce qui  l’amène à ces sommets, quand on sait que la Libye n’est ni membre de l’UEMOA ni de la CEDEAO ? Même si la plupart des pays de ces organisations se retrouvent au sein de la Communauté sahélo-saharienne (CEN-SAD) dont Khadafi est l’un des pères fondateurs. Vient-il en observateur ou pour soutenir le chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, dont on dit être son allié sûr ? En tout cas, le moins qu’on puisse dire, est qu’on se perd en conjectures sur cette visite qui intrigue plus d’un.

 

A.K.

L’Observateur Paalga du 17 janvier 2007



16/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres