L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'armée sauve des passagers de Air Burkina

L'armée sauve des passagers de Air Burkina

 

Le vendredi 1er février dernier, des passagers qui avaient des affaires urgentes à régler à Accra ont été abandonnés à l'aéroport de Ouagadougou suite à une grève du personnel. Très énervés et surtout ennuyés par les grosses pertes qu'ils allaient subir, ceux-ci n'ont pas hésité à s'en prendre aux travailleurs, qualifiant la grève de sauvage. Effectivement, s'ils avaient été prévenus au moins 24 heures à l'avance, ces passagers auraient pris leurs dispositions. Finalement, c'est un avion de l'armée que certains de ces passagers ont loué pour rallier la capitale ghanéenne. Un autre expatrié a été contraint de prendre la route.

 

S.O.S. de ressortissants de Loumbila

 

Selon cette plainte d'un citoyen, des ressortissants de Loumbila demandent au ministre de l'Administration territoriale et au gouverneur du Plateau central de bien vouloir jeter un regard sur leur zone au sujet de l'implantation de la mairie. Madame le maire de Loumbila aurait décidé d'implanter la mairie à Nabdogo et serait soutenue dans cette décision, "qui est contre la décision ministérielle qui dit que les mairies doivent être implantées dans les chefs-lieux de département", par certaines personnalités. Des ressortissants de Loumbila demandent donc que la décision ministérielle soit respectée, et pas celle de quatre personnes contre une population. Nabdogo est situé entre deux lycées, et en cas de soulèvement des élèves, la mairie ne sera pas à l'abri relève l'auteur de cette plainte. Ces ressortissants de Loumbila prient le ministre de bien vouloir intervenir pour que le progrès continue dans ce département.

 

Le Burkina prépare les éliminatoires de la CAN 2010 à Tamalé

 

Pour les éliminatoires de la CAN 2010, notre 11 national joue dans le même groupe que la Tunisie, présente à Tamalé à la CAN 2008. Pour ce faire, un technicien burkinabè, en la personne de Daouda Sanou Famozo, a été dépêché à Tamalé afin de suivre l'évolution de l'équipe tunisienne. Au terme du 1er tour, celui-ci a regagné le Burkina le 1er février dernier. Nous nous sommes entretenu avec lui à Pô, en partance pour Ouaga.

 

Culture : le 9e FESTIMA du 28 février au 2 mars à Dédougou

 

Les amoureux des masques seront bientôt servis avec le Festival international des masques et des arts de Dédougou (FESTIMA) dont la 9e édition aura lieu, en principe, du 28 février au 2 mars prochains dans la cité de Bankuy. Le thème retenu cette année est "FESTIMA et renaissance culturelle". Durant 4 jours, il sera donné à voir un festival de masques, un marché des communautés ou foire artisanale, ainsi que des soirées au cabaret. Le thème fera l'objet d'un forum de réflexion qui se déclinera en assises à palabres des sages, en une conférence publique et en une exposition. Il est attendu à cette fête organisée tous les 2 ans par l'Association pour la sauvegarde des masques (ASAMA) 40 villages et sociétés de masques de 7 pays d'Afrique, d'Europe et d'Amérique, au moins 20 spectacles et 100 représentations de danse et de musique, plus de 400 000 spectateurs. Il est aussi prévu au moins 200 stands à dresser pour le marché des communautés, dont la moitié sera réservée aux femmes.

 

Burkina Faso : Vitoria's Secret se met à la lingerie « bio »

 

La célèbre marque américaine de lingerie Victoria’s Secret recevra, en 2008, 600 tonnes de coton-graine biologique en provenance du Burkina Faso, rapporte Angola Press. Cette initiative permettra « aux femmes d’améliorer leur niveau de vie, de scolariser et soigner les enfants », s’est réjoui Athanase Yara, coordonnateur du programme coton biologique à l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina.

 

Pour une chaîne de solidarité autour de la fondation Jean-Paul II pour le Sahel


La fondation Jean-Paul II pour le Sahel organise une conférence de presse le lundi 11 février 2008 à 10 h au centre national Cardinal Paul Zoungrana de l'Eglise- Famille de Dieu du Burkina-Niger (quartier Dagnoin à côté de la station Sahel 1200 logements, et la clinique Sandof). Le président du Conseil d'administration de la fondation Jean-Paul Il pour le Sahel, à l'occasion de la 26e session, s'entretiendra avec la presse et les anciens boursiers de la fondation sur la mission de l'institution commune des Eglises du Sahel. Il lancera un appel ce jour-là aux boursiers du Burkina, pour qu'ils créent une chaîne de solidarité autour de la fondation Jean-Paul II pour le Sahel.

 

Le Pays du 4 février 2008



04/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres