L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'origine du pays sénoufo

Contes et légendes du Burkina Faso

L'origine du pays sénoufo

Manti, Sifarasso, Ouolonkoto, Korhogo, Man, tous ces villages appartenaient autrefois au même pays, le pays sénoufo qui en ce temps là n'était pas partagé entre le Mali, la Côte d'Ivoire et le Burkina-Faso.

Ce pays s'est peuplé grâce aux chasseurs qui ont traqué les panthères, les lions et tous les animaux dangereux pour les humains.

En des temps très anciens, on raconte qu'il y avait un homme qui se nommait Safazani et qui était chasseur de serpents. Il tua presque tous les serpents du pays, sauf un, un énorme boa qui vivait dans la montagne, à côté d'une grosse pierre. Ce serpent possédait une guitare qu'on appelait un kolonko.

Un jour, Safazani vint jusque chez le ser¬pent pour le tuer. Ce dernier se mit à jouer du kolonko et chanta :

- Safazani, il ne faut pas me tuer ici, dans la brousse.

Mais Safazani dit :

- Je vais quand même te tuer.

Et il coupa la tête du boa. Sa tête étant coupée, le serpent continua quand même à chan¬ter. Safazani alla chercher du bois, coupa le serpent en morceaux et le mit à griller. En train de cuire, le serpent chanta de plus belle. Safazani alla chercher un canari (une poterie) pour y cuisiner les morceaux de serpent grillés.

Pendant que les morceaux étaient en train de bouillir dans le canari, ils continuaient leur chant. Une fois complètement cuite, la viande chanta dans l'assiette de Safazani, qui pourtant la mangea.

Mais quand il eut fini de manger, Safazani sentit son ventre commencer à gonfler. Il fut pris d'une soif énorme et se mit à avaler des litres d'eau. Son ventre continua à grossir, et bientôt il devint gros comme une montagne. Safazani se mit alors à uriner, uriner, uriner, et cette urine forma des marigots. Quand il se soulagea, ses crottes formèrent des montagnes.

C'est ainsi que finit Safazani, celui qui n'avait pas écouté ce que lui disait le dernier serpent du pays. C'est ainsi que naquit le pays sénoufo.

Par Françoise Diep et François Moïse Bamba

Le pays du 7 septembre 2007



07/09/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres