L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

La succession de Halidou est ouverte au MBDHP

MBDHP

La succession de Halidou est ouverte

 

Le 4e congrès du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) se tiendra du 18 au 20 octobre 2007 au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC). A cette occasion, Halidou Ouédraogo cédera les rênes du mouvement à un nouveau président. Cela a été confirmé par l’intéressé le 11 octobre dernier lors d’une conférence de presse animé par le comité exécutif du MBDHP.

 

L’événement majeur de ce 4e congrès du MBDHP sera sans conteste, la désignation d’un nouveau président pour diriger cette organisation des droits humains. En effet, Halidou Ouédraogo, après 18 années de combat, va passer le flambeau à une autre personne. «Je ne suis pas candidat à ma propre succession», a-t-il déclaré aux journalistes. Il a expliqué ce renoncement par son état de santé qui n’est plus au meilleur depuis quelques temps. «Pour défendre les droits de l’homme, il faut être solide. J’avoue que je ne suis plus solide. Je suis très diminué physiquement même si ma tête est intacte». Halidou entend-il alors prendre sa retraite. «Non ! Je serai remplacé au congrès, mais je resterai un militant actif du MBDHP. Quand on lutte pour les droits humains, on ne prend jamais de retraite».

Au moment où il s’apprête à passer le témoin, le président du MBDHP se félicite d’avoir su et pu implanter le mouvement dans tout le pays.  Il est fier de son action, car aujourd’hui, «quand on dit droits humains au Burkina Faso, c’est le MBDHP, c’est Halidou Ouédraogo. Sur le terrain de la défense et de la promotion des droits de l’homme, on a été emprisonné, jugé, humilié, mais on a toujours avancé en rang serré. Aujourd’hui, quand on dit droits de l’homme, c’est le MBDHP qui répond en premier. Les enfants de Garango, l’affaire Norbert Zongo, etc.,  le MBDHP est à la pointe de la lutte».

«Après 18 ans de présence active sur le terrain, face au déficit encore constaté et aux défis persistants et actuels en matière de droits humains et de démocratie, recomposons nos forces, capitalisons nos acquis et stimulons nos compétences, pour un investissement plus efficace, efficient et pérenne du MBDHP dans la protection des droits humains». C’est autour de ce thème que se tiendra ce 4e congrès. 37 des 45 sections provinciales ont déjà confirmé leur participation. Les congressistes devraient être au nombre de 150 personnes.

Au menu des travaux, on aura la présentation des différents documents comme le rapport d’activités, moral et financier. Il y aura aussi l’examen, l’amendement et l’adoption de certaines dispositions des statuts et du règlement intérieur du MBDHP et bien sûr l’élection d’un nouveau bureau exécutif.

Plus que jamais, il faudra serrer la ceinture au sein de cette organisation des droits humains, car «en ce moment, nous n’avons pas de finances stables. Nous ne sommes pas financés».

Pour Halidou Ouédraogo, le MBDHP a de très bons rapports avec les autres organisations de défense des droits de l’homme. «Même si nous ne sommes pas membre de la Commission nationale des droits humains, on ne refuse pas de travailler avec les différentes structures ni avec les autorités».

Les animateurs de la conférence de presse ont annoncé que le mouvement allait revenir dans la surveillance des consultations électorales, un domaine où «le MBDHP a de l’expérience et de l’expertise. Nous avons surveillé les élections partout sur le continent même en Europe, plus précisément en Roumanie».

Invité à commenter les événements du 15-Octobre, Halidou a estimé que « c’est dommage. Les autorités doivent se tolérer et nous aider à nous tolérer. En écoutant la radio et en lisant les journaux, on s’aperçoit que des gens sont déjà en train de falsifier l’histoire».

 

San Evariste Barro

L’Observateur Paalga du 16 octobre 2007



16/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres