L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

"L’Eglise peut vaincre le Sida par les 10 commandements"

MONSEIGNEUR BASILE TAPSOBA

"L’Eglise peut vaincre le Sida par les 10 commandements"

Les fidèles catholiques se sont retrouvés le 7 avril dernier à la Cathédrale Saint-Augustin de Koudougou pour la célébration de la grande messe de la nuit de Pâques.

Prières d’actions de grâce, prêche, baptêmes, le tout dans une ambiance de beaux chants et danses des chorales francophone et moorephone, ont constitué l’essentiel de cette somptueuse nuit de la résurrection du Christ. Dans son homélie, Monseigneur Basile Tapsoba, évêque de Koudougou, a dit à l’ensemble et plus particulièrement aux nouveaux chrétiens ceci : "N’ayez pas peur de la mort, c’est le passage de la corruption à l’incorruptibilité. Vous devez réussir ce passage avec joie pour louer le Père, le Fils, l’Esprit Saint". Après la célébration, nous nous sommes entretenus avec Monseigneur Basile Tapsoba sur certains sujets. Voici ce qu’il nous confie : "La Pâques, c’est la fête de la résurrection du Christ qui se rattache à l’Ancien testament qui fait allusion au passage de la mer rouge pour être délivré, et le Christ qui en ces derniers temps est venu nous délivrer de l’esclavage du péché et non plus de l’esclavage d’un pays. La foi est toujours la même dans l’Eglise catholique. C’est dans cette foi que nous sommes baptisés et que nous devons témoigner. Même s’il y a quelquefois des défections, il y a aussi des martyrs et cela ne devrait pas nous décourager mais plutôt renforcer notre foi. Concernant les élections législatives, les évêques ont redigé un message qui sera lu dans toutes les églises d’ici le 15 du mois. Le sidathon 2007, de prime abord, est une bonne initiative mais le délai qui nous a été imparti pour réagir était trop court. L’Eglise a pris à bras le corps la pandémie du VIH/ Sida mais elle manque de moyens. Si elle en avait, elle ferait beaucoup plus de choses. Nous souhaitons que l’Etat nous accorde plus de moyens. Pour vaincre le Sida, il n’y a qu’à lire la pensée de l’Eglise. Dans les 10 commandements c’est écrit : ne faites pas d’adultère, ni d’impureté, or quand on dit prenez les préservatifs c’est comme si on incitait les jeunes, même si on arrive à contrecarrer les grossesses, on n’est pas à l’abri parce que le virus du Sida est plus petit que le spermatozoïde. Si bien que le préservatif ne protège pas à 100% on n'est même pas dans les 30% de ceux qui sont protégés ; même si vous l’êtes, un jour vous attraperez la maladie.

C’est hypothétique, l’Eglise ne veut pas ce qui est hypothétique. Ce n’est pas à cause du Sida que l’Eglise n'encourage pas l'utilisation des préservatifs mais à cause de tout ce qui empêche la procréation mais tout ce qui est rapport sexuel contrecarré pour que la vie ne se produise pas. On ne doit pas traiter cependant l’Eglise de retardataire de rétrograde, non ! L’Eglise a toujours défendu sa position actuelle bien avant l’arrivée du Sida.

Jésus a dit : "Si vous apprenez à quelqu’un à mépriser un seul de ces petits commandements, demain vous serez regardé comme le plus petit. Mais si vous apprenez à faire respecter tous les 10 commandements, vous serez grand dans le royaume de Dieu."

Mon message à tous les chrétiens, c’est un regain de foi, plus de solidarité et d’engagement pour que la société rayonne davantage."

Propos recueillis par Dabadi ZOUMBARA

Le Pays du 12 avril 2007



12/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres