L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le 3e larron s’appelle USO du Fasofoot (17e journée)

Fasofoot (17e journée)

Le 3e larron s’appelle USO

 

La 17e journée du championnat national de football de D1, qui vient de s’achever, a bouleversé la hiérarchie à la tête du classement. Le chassé-croisé entre le RCB et l’EFO vient de faire une nouvelle heureuse : l’USO. Cette équipe s’est emparée de la première place grâce à sa victoire sur le BPFC (2-1), à la défaite du RCB devant l’ASFB (1-0) et au match nul concédé par l’EFO face au RCK (0-0).

C’est encore reparti pour le suspense dans le championnat national de football de première division. Le mano a mano entre l’EFO et le RCB vient de profiter à un 3e larron : il s’agit de l’USO, l’Union sportive de Ouaga, qui lorgnait le strapontin tant convoité et qui a réalisé le coup du malin.

Elle a chipé le précieux bien que les Stellistes et les Racingmen se passaient journée après journée. Ayant eu l’avantage de connaître le score des 2 autres prétendants, qui ont joué le dimanche 13 avril dernier (un 13 bien triste pour l’EFO et le RCB), les garçons de Larlé ont sorti les tripes pour venir à bout de leurs adversaires du jour.

En effet, les Noir et Blanc de Bobo venaient de plier l’échine dans le derby de Sya qui les opposait à l’ASFB en première heure ; et alors que les supporters de l’EFO jubilaient déjà dans la perspective de voir leur équipe creuser l’écart dans son match en nocturne contre les Faucons, ils durent déchanter à l’issue des 90 mn, le RCK s’étant montré intraitable ce jour-là.

Ayant été battus par l’USCO lors de la 16e journée (0-2), les cheminots de la capitale devaient éviter d’aligner des contre-performances pour rester dans l’élite. Ils ont vaillamment défendu leurs perches face à une EFO en manque de fraîcheur et de lucidité.

Les Stellistes ont tout tenté sans jamais pouvoir violer légalement les buts des Faucons, bien recroquevillés dans leur base arrière. Cette partie s’est donc soldée par le score nul et vierge. Mais signalons tout de même que l’EFO s’est vu injustement refuser un penalty à la 77e mn. Tout le stade a en effet vu l’antijeu commis sur Georges Bonou, sauf évidemment le juge central et son assistant.

L’ASFA-Y étant allée s’incliner à Banfora sur la pelouse de l’USCO (1-0), cette journée ne pouvait que profiter à l’USO. En ballottage favorable grâce à un meilleur goal différentiel (+19), les Unionistes, qui ont livré une rude bataille le lundi 14 avril 2008, ont obtenu une victoire précieuse au détriment du Bouloum Poukou FC (2-1). Aux buts de Jonathan Zongo (29e mn) et d’Ibrahim Dermé (35e mn) le BPFC a répondu par celui de Jérôme Zoundi (81e mn). L’équipe présidée par le colonel Tientarboum passe ainsi devant l’EFO et le RCB à la différence de buts.

Le champion sortant, le CFO, qui garde l’espoir de conserver son titre, a malmené l’USFA en s’imposant par 3 à 1. Les protégés du bouillant coach Kroll Zerbo n’ont pas fait dans la dentelle, ridiculisant par moments les militaires, fébriles et sans orgueil.

L’AS Sonabel a dominé le Boulgou FC (2-0), qui, soulignons-le, a pris la fâcheuse habitude de jouer avec le maillot des Eléphants de Côte d’Ivoire ; comme si cette formation de Tenko n’a pas de couleurs propres à elle ou si la montée en D1 l’a surprise au point qu’elle n’ait pas eu le temps de se confectionner une tunique authentique.

Le championnat observera une trêve de quelques jours et ne reprendra que le 26 avril prochain, cela, pour permettre aux Etalons locaux de préparer la CAN de leur catégorie à travers des matches amicaux.

Kader Traoré

L’Observateur Paalga du 16 avril 2008



16/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres