L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le “caïd du faso ” défie Badre (Championnat du monde international de boxe)

Championnat du monde international de boxe

Le “caïd du faso ” défie Badre

Champion d’Afrique des poids super-welter depuis le 31 mars 2006 à Abidjan, Irissa Kaboré dit le caïd du Faso veut donner une autre dimension à sa carrière. Rêvant de se faire connaître sur le plan mondial, il a maintenant l’occasion de montrer ce dont il est capable. Le samedi 3 mai prochain, à la maison du peuple, il ira à la conquête du titre IBF. Son challenger officiel est le Franco-Marocain Badre Belhaja, un boxeur au palmarès élogieux.

Depuis le 3 avril 2008, Irissa Kaboré est à Accra au Ghana où il se prépare en vue de ce combat. C’est dans la salle de boxe du Ghanéen Nelson Arzumah qu’il travail. Il nous revient qu’il s’entraîne d’arrache-pied dans l’optique d’avoir de bons réflexes. Après trois semaines hors de ses bases, c’est aujourd’hui qu’il rentre à Ouaga pour poursuivre sa préparation.

Le caïd du Faso en 14 sorties a enregistré 8 victoires par k-o, 2 victoires avant la limite et 4 victoires aux points. Son plus beau combat est celui qu’il a livré le 31 mars au palais des sports de Treichville (Abidjan) contre Khaled Zorkot, le Franco-Libanais. Ce jour-là, le Burkinabè avait fait montre de courage pour venir à bout de Zorkot.

Le samedi 3 mai 2008 sera un nouveau jour pour lui de viser la consécration. Pour atteindre son but, il devra se battre jusqu’au bout parce qu’il aura affaire à forte partie. Son adversaire, Badre Belhaja, est un pugiliste de haut vol. Né à Casablanca, c’est en 2004 qu’il s’est installé à Saint-Nazaire en France. Boxeur professionnel, il a à son actif 22 combats dont 20 victoires (9 par K-O) et 2 défaites. On dit de lui qu’il aime quand les combats s’annoncent difficiles, et cela le motive plus que jamais.

Depuis l’annonce de ce combat, il semble qu’il court le plus possible. Il met les gants presque tous les jours pour un travail au « sac ». Belhaja a de nombreuses qualités : il est ambitieux, persévérant, rapide et a le coup d’œil. En outre, on dit que ses crochets, à gauche comme à droite, ne manquent pas de punch.

Le Franco-Marocain sera dans nos murs le jeudi 1er mai en même temps que les officiels de l’IBF (superviseur, juges-arbitres, de son entraîneur, de son manager et de deux journalistes burkinabè). L’arbitre de ce combat est l’Italien Ruggeri Remigio.

D’autres combats professionnels meubleront cette soirée pugilistique. Son Foké Patrice dit le "Bombardier", Alexis Kaboré dit "Yoyo" et Boniface Kaboré dit le "Python" seront opposés à des adversaires venus du Nigeria et du Bénin. C’est aussi l’occasion pour eux de confirmer leur forme du moment.

Justin Daboné

L’Observateur Paalga du 29 avril 2008



29/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres