L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le CDP renoue avec le "tuuk-guili" (Reprise des municipales à Bané, à Gounghin, à Nasséré et à Yondé)

Reprise des municipales à Bané, à Gounghin, à Nasséré et à Yondé

Le CDP renoue avec le "tuuk-guili"

 

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié, hier mercredi 4 juin 2008, les résultats provisoires de la réélection des conseils municipaux des communes rurales de Bané, de Gounghin, de Nasséré et de Yondé.

Partout, c'est le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) qui a raflé les clés des mairies, dont certaines étaient entre les mains de l'opposition avant l'acte de dissolution des conseils municipaux.

A l'issue de la brève séance de proclamation des résultats provisoires, des représentants de partis politiques se sont exprimés, les uns amers, les autres euphoriques.

 

Hyacinthe Sandwidi (PDP/PS) : C'est la déception. Nous étions allés pour gagner. Avant la dissolution, la mairie était entre nos mains. Mais le CDP a travaillé à bloquer le fonctionnement du conseil. Nous sommes allés à cette réélection sans beaucoup d'illusions. L'Etat a renoncé à soutenir les candidats sous prétexte que ce n'est pas une année électorale. L'opposition a les poches trouées et les féodaux ont beaucoup pesé dans la campagne.

 

Anicet Pooda (CDP) : Cette victoire est le fruit de notre stratégie électorale. Sur le plan des ressources financières, nous avons été logés à la même enseigne que l'opposition, puisque l'Etat n'a soutenu personne. Les meilleurs moyens sont les ressources humaines.

 

Mahama Bonkoungou : Les élections se sont bien déroulées. Nos candidats se sont bien battus. Mais face au CDP, ils étaient comme David face à Goliath.

 

Alain Saint-Robespierre

L’Observateur Paalga du 5 juin 2008



05/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres