L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le diable et l'argent

Humeur

Le diable et l'argent

 

L'argent ne fait pas le bonheur, mais reconnaissons qu'il y contribue. L'auteur de l'écrit suivant pense, lui, que notre ennemi commun, c'est l'argent et s'en explique.

 

Notre ennemi commun c'est l'argent. Vous ne pouvez servir Dieu et l'argent (Matt. 6-24). Chaque jour que Dieu nous donne, nous entendons des morts par-ci par-là. L'amour de l'argent a engendré des événements malheureux que nous entendons et voyons à travers la télévision. De la Côte d'Ivoire au Niger en passant par la RDC, et tout récemment au Kenya, etc. Quelle horreur pour l'humanité qui, chaque jour, tombe aux coups de fusil et de char au service de l'argent pour asseoir au pouvoir nos leaders politiques. L'argent a endurci leur cœur et les a aveuglés. Tous les moyens sont bons pour accéder au pouvoir des humains. L'argent a souvent fermé la bouche de nos dirigeants religieux de tous bords qui, pour question de privilèges et de moyens matériels, n'ont pas le courage de dire. "Tu ne mettras pas à l'épreuve les leaders religieux en tentation" (Luc 4-12).

Les hommes politiques en quête de pouvoir pour servir l'argent conduisent leur peuple dans les erreurs avec les guerres civiles et toutes sortes de crimes. Le diable a bien su faire son choix, l'argent, pour détourner l'homme de son Dieu.

A cause de l'argent, on est prêt pour toutes sortes d'ignobilité afin de garantir son existence et d'accéder à tous les pouvoirs du monde. (Matthieu 4. 8-9).

 

Attention !

 

On a encore de la chance et le temps au Burkina de prier constamment pour notre pays et en particulier pour nos hommes politiques en quête d'argent pour accéder au pouvoir afin qu'ils ne conduisent pas le peuple sur le chemin de la destruction. Prions pour nos leaders religieux de tous bords, qui conduisent des millions de fidèles à travers la parole de Dieu, pour qu'ils aient le courage de dire non devant l'argent, qui est véhiculé souvent par le diable pour détruire l'humanité.

Cherchons ensemble le royaume de Dieu et le reste nous sera accordé. Que le Burkina Faso, guidé par Dieu à travers nos dirigeants politiques, brille dans la tolérance et la paix, et que l'argent, roi de la terre, ne nous arrache pas du royaume de Dieu.

Amen.

 

L’Observateur Paalga du 8 février 2008



08/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres