L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les fonds de l'Association dilapidés ? (Stagiaires et étudiants burkinabè au Sénégal)

Stagiaires et étudiants burkinabè au Sénégal

Les fonds de l'Association dilapidés ?

 

Ce collectif pour la lutte contre l'impunité demande que toute la lumière soit faite sur la gestion des fonds de l'Association des stagiaires et étudiants burkinabè au Sénégal (ASEBS).

 

L'Association des stagiaires et étudiants burkinabè au Sénégal (ASEBS) traverse, depuis deux ans, une crise sans précédent. Cette crise a été aggravée par les malversations opérées par certaines personnes peu soucieuses de l'intérêt commun. Ces malversations constatées il y a deux ans sont restées impunies, encourageant ainsi le bureau de l'ASEBS de l'année passée (exercice 2006-2007) à poser des actes prédateurs aux ressources financières et matérielles de l'Association.

En effet, l'Association recevait en avril et mai 2007 un million de subvention du Président du Faso. Ce million, ajouté aux subventions que reçoit habituellement la structure+les activités lucratives comme le week-end culturel, devrait générer plus que la modique somme avoisinant les 116 000 F CFA laissée au jour du 15 décembre 2007 pour la postérité. Mieux, les recettes du bal (bénéfice+subvention de 100 000 F CFA donnée par le gouverneur intérimaire de la BCEAO, soit environ 343 000 F CFA) remises par la trésorière au secrétaire général sont loin de ce que le président sortant (exercice 2006-2007) a remis lors de la passation de service au bureau actuel de l'ASEBS dont il occupe le poste de secrétaire à l'information et à la mobilisation. Aussi, il s'est avéré une mauvaise gestion du patrimoine de l'Association. Ainsi, on ne manque pas de voir des gens porter des maillots de l'Association à d'autres fins que celles consacrées aux compétitions sportives ou aux entraînements. C'est à se demander s'ils ne sont pas la propriété de ces personnes.

Bref, le Collectif pour la lutte contre l'impunité au sein de l'ASEBS appelle les uns et les autres à rester debout pour d'éventuelles actions à venir. Il lance un appel fort à toutes les forces qui oeuvrent pour la transparence et le triomphe de la vérité. Le Collectif se fixe pour objectif de faire la lumière sur la gestion catastrophique du bureau de l'ASEBS de l'année dernière (dilapidation d'un million en deux mois, pillage des ressources de l'Association) car pour lui, le Burkinabè a toujours été connu comme honnête, intègre. Laisser impunie cette situation serait une forme de complicité dans le mal. Cet appel concerne en premier lieu le bureau nouvellement élu (exercice 2007-2008) à qui il appartient de convoquer de toute urgence une assemblée générale car le bureau de l'année dernière n'a pas fait le bilan des activités menées entre le 15 décembre 2007 et le 15 mars 2008 (engagement qu'il avait pourtant pris de faire).

Le Collectif pour la lutte contre l'impunité au sein de l'ASEBS reste confiant quant à la vigilance de l'actuel bureau mais aussi sur sa ferme volonté à faire échec à l'imposture car il a eu a constater le passage de bureaux antérieurs qui ont fait rayonner l'image du Burkina Faso et ses valeurs dans le Sénégal tout entier. Il n'est donc pas question que des brebis galeuses viennent ébranler tout le travail qui a été abattu par des patriotes et dignes fils du pays des hommes intègres.

Le Collectif ne saurait terminer sans féliciter et encourager l'actuel bureau dans ses nobles tâches consistant à unir les camarades scolaires burkinabè au Sénégal.

Ensemble pour le triomphe de la vérité !

 

Le Président

Le Pays du 7 mai 2008



07/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres