L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les ogres de Port Harcourt se font agneaux

Enlèvement de Margaret Hill au Nigeria

Les ogres de Port Harcourt se font agneaux 

 

Et on reparle du Nigeria. Ce géant du point de vue de la démographie et de la puissance économique en Afrique de l’Ouest, en outre premier producteur de pétrole en Afrique (2,6 millions de barils par jour), n’en finit pas d’alimenter l’actualité d’événements troublants. Là-bas, si ce n’est pas un incendie qui dévore des populations à l’assaut d’un oléoduc perforé par des individus sans foi ni loi, ce sont de paisibles ressortissants étrangers qu’on kidnappe sans sourciller.

Depuis l’année 2006, plus de 200 étrangers ont été enlevés dans la région du delta du Niger, soit par des groupes de militants qui réclament une grande part de la manne pétrolière pour les populations locales, soit par des groupes criminels tout simplement. Le delta du fleuve Niger, qui concentre les gisements d’hydrocarbures du Nigeria, est entre les mains des grandes compagnies occidentales (Total, Shell…) qui y exploitent l’or noir pour le compte du gouvernement fédéral, lequel se charge de redistribuer les ressources. Mais cette redistribution arrange-t-elle réellement tout le monde ?   En tout cas, se sentant dépossédées par une mauvaise répartition des revenus nationaux, les ethnies de cette localité ne cessent de multiplier les actions, pacifiques ou armées, pour revendiquer davantage de rente pour les communautés locales.

C’est cette façon de faire qui s’est encore produite la semaine dernière avec l’enlèvement de la petite Margaret Hill, une fillette de 3 ans d’un couple mixte (père Britannique et mère Nigériane), à Port Harcourt, capitale de l’Etat de Rivers. Le dimanche 8 juillet courant, c’était au tour de trois autres ressortissants étrangers travaillant dans le secteur pétrolier dans le sud du Nigeria d’être kidnappés. 

Les ravisseurs de Margaret Hill, qui ont accompli leur forfait le jeudi 5 juillet 2007 devant son école, avaient réclamé samedi une rançon à ses parents, après avoir menacé la veille de la tuer si son père, Michael Hill, ne prenait pas sa place. Fort heureusement, les bandits ont par la suite lâché du lest. La petite a été libérée des dents des ogres à Ogbakiri, près de Port Harcourt, sans qu’une rançon n’ait été payée. Cette libération est à mettre au compte des efforts conjoints du gouvernement de l’Etat de Rivers, des forces de sécurité et des leaders ijaw.

Dans le principe, les populations ont raison de revendiquer leur part du gros gâteau que le pétrole a permis de cuire, même si les richesses ne leur appartiennent pas individuellement. La méthode qu’elles utilisent pour se faire entendre n’est pas appropriée, et   c’est le lieu de la décrier. L’enlèvement de Margaret Hill et de celui des autres étrangers au Nigeria remet sur le tapis la question de la gouvernance de ce pays, un empire difficile à gouverner en réalité. Les rapts à répétition au Nigeria, selon un observateur de la scène politique de ce pays, portent un coup sérieux à l’image du régime du tout nouveau président élu, Umaru Yar’ Adua, ainsi qu’ils mettent au grand jour trop de défaillances de l’armée, la police et les services spéciaux nigérians pour mettre hors d’état de nuire les criminels ; ce qui ne manque pas de rébuter certains investisseurs étrangers. Christophe de Margerie, le directeur général du groupe pétrolier français Total, l’un des premiers opérateurs pétroliers étrangers, s’est indigné de la situation au Nigeria. Pour lui, il n’est pas question de continuer ainsi sur le long terme. D’où son appel aux autorités d’Abuja à faire de la sécurité leur priorité. Des injonctions à peine voilées qui, si elles ne sont pas respectées, pourraient effectivement chasser les partenaires du Nigeria, qui sera ainsi laissé à son triste sort, avec de nouvelles équations en perspective.

 

D. Evariste Ouédraogo

L’Observateur Paalga du 10 juillet 2007



10/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres