L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les sankaristes sur scène à l’ATB

Symposium international

Les sankaristes sur scène à l’ATB

 

Depuis le jeudi 11 octobre 2007, l’Atelier théâtre burkinabè à Gounghin (ATB) est le principal point de convergence des sankaristes de tout poil. C’est dans cette enceinte hautement artistique que le symposium international Thomas Sankara a installé ses pénates. Communications, projections cinématographiques, prestations d’artistes ont fait partie du lot quotidien des visiteurs et ce, jusqu’à la clôture officielle du symposium qui a eu lieu hier.

 

Comme il fallait s’y attendre, les discours consacrant l’ouverture du symposium international Thomas Sankara ont été fort applaudis. Et si on ajoute à cela la verve des orateurs du jour et les slogans révolutionnaires,  on pouvait se faire une idée de l’ambiance qui y régnait. Plusieurs intervenants se sont succédé à la tribune : Bruno Jaffré, porte-parole des délégations étrangères, Romain Conombo, président du CNR/MS, Jean Hubert Bazié de l’Union des partis sankaristes (UPS), Me Bénéwendé Sankara de l’UNIR/MS et enfin, le président du comité d’organisation, Chériff Sy. Le premier orateur a surtout annoncé l’ouverture d’une prochaine requête, ce qui a fait sensation dans la salle. Il s’agit de l’ouverture des archives sur l’assassinat du leader de la Révolution. Le président du parti de l’œuf, à qui il a été confié la commission «Thème» est revenu sur les difficultés qui ont jalonné l’organisation du symposium : «Ni menaces, ni intimidations n’ont pu nous arrêter. Le chien aboie et la caravane  du 20e anniversaire passe ; n’en déplaise aux assassins de celui que nous pleurons toujours». Le président du comité d’organisation, lui, a fustigé l’organisation de « la soi-disant renaissance démocratique qui est bâtie sur un socle sanglant».

Aussitôt cette cérémonie d’ouverture expédiée, le présidium a fait place aux premiers conférenciers (Ernest Nongma Ouedraogo, Bruno Jaffré, Jonas Hien) qui ont animé un panel intitulé : «Qui est Thomas Sankara ? Sankara et la RDP». Durant tout ce symposium, deux événements étaient tous aussi attendus. Il s’agissait de l’arrivée de la caravane Thomas Sankara venue du Mexique, via le Mali, et de celle de Mariam Sankara prévue tard dans la soirée. Gageons que le rassemblement des sankaristes pendant ce symposium sonnera le rassemblement des partis de cette obédience. Toujours est-il qu’il était plaisant de voir ce jour-là et tout au long des manifestations, des responsables de partis qui ne voulaient pas se voir même en peinture, cheminer ensemble et être à tu et à toi.

Issa K. Barry

L’Observateur Paalga du 15 octobre 2007



15/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres