L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les Togolais de Ouaga et l'enveloppe de Faure

Entendu

Les Togolais de Ouaga et l'enveloppe de Faure

 

Sa propension à distribuer les "feuilles" à ses compatriotes chaque fois qu'il foule le sol burkinabè, il l'a certainement héritée de son défunt père, Gnassingbé Eyadéma.

Lors des récents sommets des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO et de l'UEMOA tenus à Ouagadougou le week-end dernier, Faure Gnassingbé, le premier Togolais, n'a pas dérogé à la règle.

Si fait qu'à l'atterrissage comme au décollage de son Boeing 747, l'aéroport international de Ouagadougou Taamsê vivait les heures de gloire du Rassemblement du peuple togolais (RPT).

Chaque voyage présidentiel n'est-il pas, en effet, devenu un film inespéré pour certains ?

En tout cas, on en a vu qui ont passé toute la journée du samedi aux abords de l'aéroport pour être témoins du traditionnel geste que Faure ferait à ses compatriotes venus l'encenser.

Et croyez-nous, bonnes gens, pour voir leur nom écrit sur la liste de présence, des femmes ont dû payer en sueur et surtout en bière les gourous.

Mais 20h00 arriva, la longue et harassante attente se révéla vaine, car un mystère entoure toujours le cadeau présidentiel.

Combien de nos CFA Faure a-t-il donc craché au bassinet ?

Qui détient la cagnotte ? Quand est-ce le partage sera-t-il fait ?

Autant de questions qui tourmentent encore les Togolaises et Togolais qui ont dû s'endetter pour rallier, l'aéroport  qui depuis Kilwin, qui encore depuis Dassasgho.

Entre le seigneur et nous, bonnes gens, la symbolique enveloppe présidentielle de Faure n'est qu'un cadeau empoisonné, qui divise plus les Togolais de l'extérieur qu'il ne les unit.

Car, ils donnent lieu à des exclusions, des appétences inavouables et... des escroqueries.

Bon Samaritain, vous gagneriez à ouvrir pour vos compatriotes un consulat, voire une ambassade pour la résolution de leurs tracasseries, plutôt qu'à semer à tout vent. En attendant, Chirac vous aurait imité dans vos largesses qu'il aurait la Cour des comptes à ses trousses. On ne perd jamais en suivant le bon exemple.

Honni soit celui qui mal y pense.

 

 

Insolite

Drôle de lutte contre la canicule

 

Sans risque de se tromper, l'on peut dire qu'il y a des individus qui ne manquent jamais d'imagination. En témoigne cette trouvaille d'une Européenne pour atténuer la canicule qui sévit dansson pays voir photo.

  

Ce qu'il faut maintenant craindre, c'est que cette paille déposée sur le toit d'un véhicule gêne certaines manœuvres du conducteur. En rase campagne, c'est encore tolérable et moins dangereux, mais en centre-ville, ce n'est pas évident que la police n'intervienne pas. Une certitude, à Simonville, ce véhicule aurait simplement été conduit en fourrière pour surcharge.

 

S.O.S.

Intersection avenues Yennenga et du Liptako-Gourma

Rétablissez-nous ces feux !

 

La ville de Ouagadougou est dotée de feux tricolores à beaucoup d'endroits, même si quelques carrefours importants semblent avoir été oubliés pour l'instant. Mais là n'est pas l'intérêt de notre propos du jour.

Aujourd'hui, il est question de ces feux implantés à l'intersection des avenues Yennenga et du Liptako-Gourma et qui sont éteints depuis quelques jours. Il est incompréhensible que des stops au cœur de la ville ne soient pas fonctionnels durant tout ce temps et que l'autorité ne daigne rien y faire (voir photo).

Il faut faire quelque chose dans les plus brefs délais, pour éviter que le pire  arrive.

Messieurs, rétablissez-nous donc ces feux !

  

A la BNSP

 

Que diantre s'est-il passé à Cissin (secteur 16) ?  Le corps sans vie d'un homme y a été retrouvé au bout d'une corde dans une maison de 10 tôles. On ignore les raisons qui ont poussé ce citoyen à se donner la mort par pendaison, le défunt ayant emporté son secret dans sa tombe.

Au cours de la semaine du 15 au 21 janvier 2007, la première compagnie de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) a enregistré 207 interventions dont 108 pour accidents de la circulation.

32 usagers d'engins à deux roues ont été renversés par des automobiles et l'un  des cyclistes ou cyclomotoristes en est décédé.

17 cyclomotoristes sont tombés tout seuls de leur engin et malheureusement il y a eu un mort.

21 piétons ont été percutés par des mobylettes et 4 autres par des voitures.

33 victimes de malaises ont été conduites vers des centres de soins, mais 3 d'entre elles y ont succombé.

17 évacuations sanitaires ont été effectuées.

La Brigade a reçu 10 alertes motivées et 6 autres qui se sont avérées fausses.

  

Dans nos maternités

 

Du 25 au 21 janvier 2007, la maternité du "secteur 15" a vu naître 35 bébés dont 22 garçonnets. 5 avortements et 2 mort-nés y ont été déplorés.

7 femmes, qui avaient des difficultés pour enfanter, ont dû être évacuées.

A "Pogbi", il y a eu les naissances de 21 enfants du sexe féminin contre 17 pour l'autre.

On y a déploré 3 avortements.

Au "Secteur 21", 41 mômes ont été inscrits dans les registres. 27 d'entre eux sont des fillettes. On y a aussi évoqué le cas d'un mort-né.

"Gounghin (sect 8)". Cette structure a mentionné dans ses documents la venue au monde de 20 mouflets et de 24 mouflettes. On apprend aussi qu'il y a eu 1 mort-né.

Le "CMA de Pissy (sect 17)" a totalisé 47 naissances dont celles de 27 fillettes.

Source, Les Figas du jour in L’Observateur Paalga du 23 janvier 2007

 



22/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres