L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Mariam Sankara annoncée pour dimanche pour la commémoration du 15-Octobre

Commémoration du 15-Octobre

Mariam Sankara annoncée pour dimanche

 

A quelques heures de l’ouverture des activités commémoratives des vingt ans de l’assassinat de Thomas Sankara,  le comité national d’organisation de la manifestation a tenu, hier, à son siège sis aux 1200 logements, une conférence de presse.

Principale information : l’annonce de l’arrivée de Mariam Sankara, épouse du défunt  président, ce dimanche, 14 octobre 2007.

 

Mariam Sankara confirme sa participation aux manifestations commémoratives du vingtième anniversaire de l’assassinat de son époux, feu le président Thomas Sankara. C’est la principale annonce faite par le comité national d’organisation (CNO) lors de cette conférence de presse. Dans sa correspondance, lue par le président du CNO, Chériff Sy, et adressée aux organisateurs du symposium international dédié à son défunt mari, l’ex-première dame du Faso accepte l’invitation pour, entre autres raisons, «la consécration de l’année 2007 à Thomas Sankara, et le 20e anniversaire de la mort de son mari». Si l’arrivée de l’illustre invitée, prévue pour le dimanche prochain, venait à se confirmer, ce serait la première fois pour Mariam Sankara de retrouver son pays, 20 ans après son exil volontaire.

Côté préparatifs de la commémoration, promesse sera tenue, malgré les quelques couacs constatés çà et là : «A quelques heures de l’ouverture officielle de la commémoration, nous pouvons déclarer que nous sommes prêts à faire face aux impératifs d’organisation et d’accueil», a annoncé le président du CNO avant d’afficher la détermination des organisateurs de tenir leur pari : «Malgré les difficultés de toutes sortes dressées devant nous par un adversaire dont la démocratie et la justice sont les derniers des  soucis, nous restons debout et prêts pour la lutte…».

Il a également été porté à la connaissance de la presse que la Télévision nationale, dont l’accès est, depuis, «interdit au CNO», s’est encore illustrée par son refus de diffuser le spot publicitaire de la commémoration. «Ce matin, le DG de la RTB m’a fait retourner la cassette. Le spot, d’une durée de 67 secondes, [présenté aux journalistes] est pourtant non offensant. Ce n’est pas normal, mais nous n’allons pas les poursuivre en justice. Ce serait un coup d’épée dans l’eau», a dit, indigné, Hubert Bazié.

Une  caravane qui a quitté le Mexique est attendue aujourd’hui à Bobo-Dioulasso en provenance de Ségou au Mali. L’ouverture officielle du symposium est, lui aussi, prévue pour ce jour à Ouagadougou dans la salle de l’Atelier théâtre burkinabè.

 

Alain Saint Robespierre

L’Observateur Paalga du 11 octobre 2007



10/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres