L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Recouvrement des taxes : Des charrettes et des barriques non à jour saisies

Recouvrement des taxes

Des charrettes et des barriques non à jour saisies


La commune de Koudougou a, le mercredi 30 mai dernier, organisé une opération de recouvrement des taxes sur les charrettes à traction animale et humaine. Cette opération a permis de saisir plusieurs charrettes et des barriques destinées au transport d’eau, non à jour du paiement de la taxe annuelle. Selon le régisseur de recettes de la mairie, Amidou Ouédraogo, cette opération qui s’étend sur plusieurs jours a pour but d’amener les contribuables à payer leurs taxes. A l’en croire, des sensibilisations avaient été menées sur le paiement de cette taxe annuelle d’une valeur de 3 000 FCFA, suivies de diffusions de communiqués, pour rappeler aux contribuables le délai du versement de la tranche du premier trimestre qui était fixé à la date du 31 mars 2007. Mais sur un total de 1000 contribuables, seulement 200 personnes avaient payé la somme de 750 F CFA correspondant au montant du 1er trimestre. Les charrettes et les barriques utilisées pour le transport d’eau dont les propriétaires n’avaient pas honoré leurs taxes ont été purement et simplement saisies par les agents de la mairie, aidés par les éléments de la police municipale. La majorité de ceux dont les barriques ont été saisies au niveau des bornes-fontaines, se sont vite rendus à la mairie pour donner à César ce qui est à César mais naturellement avec des taxes supplémentaires. Quand on sait que la barrique vaut son pesant d’or en ces périodes de pénurie d’eau. Il faut dire que sans elle, il est difficile pour ceux qui ne disposent pas de robinet dans leurs concessions d’avoir le précieux liquide en quantité suffisante. Il est à souhaiter que cette opération permette aux contribuables et à la municipalité de se comprendre davantage. Certains des propriétaires des barriques et charrettes saisies, avec lesquels nous nous sommes entretenu sur place, disent avoir oublié, d’autres par contre ont déclaré n’avoir pas entendu les communiqués relatifs au délai de paiement.

Dabadi ZOUMBARA

Le Pays du 7 juin 2007



06/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres