L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Représentant du facilitateur en C.I. : Une ambassade bis ?

Représentant du facilitateur en C.I.

Une ambassade bis ?

 

Ce serait vraiment faire une mauvaise querelle au Burkina que de continuer de soutenir qu'il trouve bien son compte dans la crise ivoirienne. Loin s'en faut.

En effet, après une bonne douzaine de sommets et de rencontres à travers le monde pour un retour de la paix en Côte d'Ivoire, seul celui tenu à Ouagadougou le 04 mars 2007 montre des signes encourageants aptes à réconcilier les Ivoiriens avec eux-mêmes.

Et pour montrer son implication sans faille dans cette recherche de la paix, le Burkina a nommé un représentant du facilitateur en C.I. Cela fait déjà quelque deux mois que l'ex-ministre de la Justice, Boureima Badini,  a revêtu son costume neuf de représentant personnel de  Blaise Compaoré aux bords de la lagune Ebrié.

Et ainsi, le train de la paix est sur de bons rails car la volonté de parvenir à la paix existe de part  et d'autre et, mieux, les qualités intrinsèques de Boureima Badini sont un gage supplémentaire.

C'est certainement pour donner de réelles chances de succès à cette lourde mission confiée à notre ex-garde des sceaux que la semaine dernière, il a été procédé à des nominations pour étoffer son équipe.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que si on n'y prend garde, la représentation du facilitateur pourrait avoir des allures d'une ambassade bis.

En effet, compte tenu du fort taux d'analphabétisme qui assaille nos compatriotes en C.I, il ne serait pas exclu qu'ils se présentent à la représentation du facilitateur pour soumettre des préoccupations et autres problèmes relevant exclusivement de l'ambassade du Burkina au pays d'Houphouët-Boigny. Et là, d'ores et déjà, une vaste campagne d'information et de sensibilisation s'impose.

Et c'est dire que notre confrère Jean-Baptiste Ilboudo, fraîchement nommé en qualité de chargé de communication aux côtés de Badini, a du pain sur la planche. Et on ne doute pas qu'il puisse relever ce défi.

 

Extrait de «Billets craquants » in L’Observateur Paalga du 29 octobre 2007



29/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres