L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un groupe de 7 bandits démantelé à Pouytenga

Pouytenga

Un groupe de 7 bandits démantelé


Depuis un certain temps, les bandits ne faisaient plus parler d'eux à Pouytenga. Ils se sont signalés en ce mois de juin 2007. Le 10 juin dernier, un groupe armé de 7 personnes a profité de la pluie accompagnée du vent pour attaquer deux domiciles dans la commune plus précisement aux secteurs 3 et 4. Les délinquants ont dans un premier temps, vers 1h du matin attaqué Issa Kaboré au secteur 3 avant de se rendre chez Moussa Sana au secteur 4. Ils ont emportés une moto de marque Yamaha neuve, une somme de 322 000 F CFA, des pagnes, 2 portables de luxe, 2 vélos.

Après ces forfaits, le commissaire Kader Guiré du commissariat de Pouytenga et ses éléments ont, dans leur enquête, mis la main sur un gang de quatre personnes. Il s'agit de Ousmane Barcé Kaboré résidant au secteur 3, âgé de 29 ans qui serait voisin et beau-frère de la première victime Issa Kaboré ; de Salfo Kaboré âgé de 52 ans résidant à Zoré à 5 km de Pouytenga qui détenait l'arme qu'il prenait soin de cacher dans un poulailler à son domicile ; de Souleymane Dipama âgé de 45 ans, cultivateur à Pouytenga et de Harouna Baguian âgé de 36 ans sans domicile fixe et sans profession. Les 3 autres, issus du groupe, sont toujours en cavale et viendraient de Ouaga. Ce groupe a à son actif, 8 attaques perpétrées, de février à nos jours. Leurs cibles sont les commerçants de l'ancien axe Pouytenga-Koupèla et de Ouenga. Le butin est composé de 11 engins dont trois motos qui ont été vendues à Bwaku au Ghana et les autres en pièces détachées à Pouytenga et à Ouaga.

Les bandits opéraient avec un pistolet de fabrication artisanale, qui se trouve avec les trois en cavale, un marteau et des poignards.

Arrêtés et gardés à vue au commissariat de police de Pouytenga pour les besoins de l'enquête, le quator a été présenté d'abord à la presse le lundi 18 juin 2007 et déféré ensuite au parquet de Tenkodogo. Les enquêtes suivent leur cours à Bittou, commune voisine de Bwaku pour pouvoir arrêter les autres éléments qui courent toujours. Le commissaire Kader Guiré demande une franche collaboration de la population afin de mettre hors d'état de nuire ces grands bandits. Au moment où on présentait le quator au parquet, d'autres bantits ont attaqué une cour dans la nuit du 19 juin 2007, au secteur 3 de Pouytenga.

 

Le Pays du 28 juin 2007



28/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres