L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un mastodonte s'invite dans un bar

Les Figas du jour du 20/11/2007

 

Vu !!!

Un mastodonte s'invite dans un bar

 

Il y a quelques jours, un homme ayant constaté que les freins de son camion étaient défaillants, fit conduire le véhicule dans un garage au secteur 19 de la ville de Ouaga.

Les mécaniciens, à l'issue du diagnostic, lui adressèrent un devis pour la réparation.

Mais, l'argent faisait défaut et c'est tout naturellement que le camion fut stationné dans le garage en attendant que le proprio daigne délier les cordons de la bourse.

Il fallait donc faire sortir l'engin du garage tous les matins et y  introduire ceux dont la réparation urgeait.

En pareilles circonstances, inutile de préciser que ce genre de corvée incombe aux apprentis.

C'est l'un d'eux qui a tenté de garer le camion la fois dernière et qui s'est retrouvé dans un débit de boissons (voir photo).

La chance aidant, la gargote n'était pas encore ouverte et par conséquent, il n'y avait aucun client. Par contre, des employés s'y trouvaient dans les bras de Morphée et ne se réveillèrent que lorsque le mastodonte percuta le bâtiment.

Il y eut plus de peur que de mal et aucun blessé ne fut déploré.

Revoilà donc posé le problème de ceux qui prennent le volant sans permis de conduire pour manœuvrer de surcroît des engins en panne.

Les garagistes gagneraient en sélectionnant parmi les employés, ceux qui sont aptes pour un travail aussi délicat.

 

 

Alerte

Prenons soins de nos malades mentaux !

 

Il n’est pas rare de rencontrer des malades mentaux dans la cité de Naaba Kango ; ils errent à travers les artères de la ville, se confondent aux gens. Très souvent sales et répugnants, mais quelquefois propres et ‘’chaleureux’’. Mais à Ouahigouya la réalité semble toute autre. Non seulement le nombre des malades semble doubler considérablement, mais aussi il est apparu un genre assez inquiétant : "les enchaînés". C’est surtout au secteur n°2 de la ville qu’on les rencontre le plus souvent. Prenez la route Ouahigouya-Tougan, avant d’arriver à la douane, jetez un coup d’œil sous les arbres à votre gauche. Vous verrez un qui est là assis, les bras tendus, mais fortement enserrés par des anneaux de fer. Il vous regarde, d’un air menaçant. Le hic  est que des scolaires empruntent la même voie pour se rendre au lycée communal. Pire, les tout-petits ont leur école qui jouxte le lycée. S’il y a quelque chose que les citoyens craignent ces derniers temps, c’est bien les drames. Il suffit que le bonhomme se saisisse d’un môme et vlan !

Réagissons avant qu’il ne soit trop tard. Les fous sont imprévisibles. Ils développent des philosophies qui échappent aux émérites penseurs, des fois. Nous ne disposons pas d’asiles pour eux certes, mais nous pouvons les garder à la maison tout comme les autres malades.

 

 

Insolite

"Suspectes"

Les ignames  suspectes d'O.K.

 

Chaque année, à l'occasion du pèlerinage musulman à la Mecque, El hadj Oumarou Kanazoé s'investit pleinement pour que le séjour de nos compatriotes aux lieux saints de l'islam soit des plus agréables.

Parmi ces multiples actions de générosité en la matière, l'envoi des vivres aux pèlerins pour leur restauration. En 2006, ces vivres étaient composés, entre autres, de sept tonnes d'ignames. Mais les ignames ont failli manquer à l'appel dans les plats lors des repas  puisqu'elles ont été bloquées à l'aéroport de Djeddah pendant une semaine parce que les autorités doutaient que ces tubercules soient destinés à la consommation humaine. A quoi pensaient-elles ? Sans doute à des objets suspects, susceptibles d'être utilisés pour la fabrication de bombes en vue d'actes terroristes.

Malgré les différents documents, les ignames ont été passées au peigne fin avant que l'autorisation d'enlever soit donnée.

Un fait insolite, mais les Saoudiens n'ont pas tort en ces temps qui courent avec ces terroristes  disposant de toutes les stratégies possibles pour commettre leur forfait.

 

 

A la BNSP

Un pendu dans un cimetière

 

Que diantre se passe-t-il à Simonville ? Pour la troisième semaine consécutive, les statistiques des interventions de la première compagnie de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) font cas d'un bébé abandonné, retrouvé vivant.

Ainsi donc après les périodes du 29 octobre au 4 novembre, du 5 novembre au 11 novembre de la semaine du 12 novembre au 18 novembre 2007, un enfant a fait les frais d'une mère indigne qui l'a déposé à environ 100 m du cabinet de soins "Notre-Dame de la Compassion".

Que faut-il envisager pour mettre un terme à ces crimes ?

Dans nos statistiques, nous apprenons aussi qu'une personne s'est donné la mort par pendaison dans un cimetière au secteur 20.

Un individu pris de malaises à Gounghin (sect 9) est décédé. Par contre 27 autres citoyens ont souffert de malaises et ont recouvert la santé.

La Brigade a procédé à 17 évacuations sanitaires. Du côté des accidents de la circulation, 136 sorties ont été nécessaires pour porter secours à 187 victimes dont l'une a été écrasée par une automobile alors qu'elle se déplaçait sur un engin à deux roues à Ziniaré.

L'on a dénombré 70 victimes d'accrochages  entre motocyclistes et 34 piétons ont été renversés par des mobylettes.

31 usagers de la voie sont tombés tout seul, après la perte de l'équilibre de leur monture.

 

Dans nos maternités

 

Comme la semaine dernière, la maternité "Gounghin (sect 9)" a répondu présent pour nous fournir ses statistiques de naissances relatives à la période du 12 au 18 novembre 2007.

C'est ainsi qu'on apprend que 27 bébés y ont vu le jour et le nombre des fillettes est de 19.

3 avortements et 1 mort-né sont aussi consignés dans les registres.

L'autre structure sanitaire du même quartier, mais au "secteur 8", et qui, elle aussi, faisait partie de nos statistiques sus-citées, a inscrit dans ses documents : 21 garçonnets ; 19 fillettes ; 3 mort-nés et un avortement.

 

L’Observateur Paalga du 20 novembre 2007



20/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres