L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un suspect transporté à moto au Palais de Justice

Un suspect transporté à moto au Palais de Justice


Vu dans la Cour du Palais de Justice. Un gendarme armé d'un fusil transportant un prévenu menotté sur une moto P50. Le fait est assez inédit pour ne pas susciter des interrogations. Renseignement pris, le gendarme était muni d'un ordre de mise à disposition (OMD) de l'individu menotté. Il devait en effet être conduit à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou. Le gendarme avait pour mission de rattraper le véhicule de transport des détenus au Palais de Justice afin d'économiser le trajet jusqu'à la prison. Malheureusement pour notre gendarme, les gardes pénitentiaires chargés de convoyer les prisonniers ont refusé de lui rendre ce service. Notre gendarme a dû repartir à moto avec son prisonnier.

 

Des tracts dans un ministère

 

La cérémonie de présentation de voeux d'un ministère dirigé par une dynamique dame a été l'occasion pour cette dernière d'inviter les auteurs de tracts à lui adressés à s'exprimer à visages découverts. Pour elle, les agents qui veulent la bonne marche de son ministère doivent poser clairement les problèmes et participer eux aussi à la recherche de solutions. "Je ne réponds nullement aux tracts", a-t-elle lancé en substance.

 

 

Assassinat de Idrissa Ouédraogo

 Les présumés complices ramenés d'Abidjan


Après l'arrestation de Abass Damen, le présumé assasin du jeune cambiste Idrissa Ouédraogo, dit Daouda, deux personnes qui l'auraient aidé à s'enfuir du Burkina ont été appréhendées à Abidjan. Elles ont été ramenées à Ouagadougou la semaine dernière par une équipe du ministère de la Sécurité, notamment le bureau national d'Interpol. Ils sont maintenant entre les mains de la Justice qui décidera de leur sort.

 

Paramanga E. Yonli en manque de sable à Washington


Nommé en Conseil des ministres en fin d'année 2007 ambassadeur du Burkina à Washington, Paramanga Ernest Yonli, ex-Premier ministre du Burkina, a présenté ses lettres de créance aux autorités américaines le 22 janvier dernier. Le fait original dans cette affaire que certains ont qualifié de bénédiction de la nature, c'est que l'enfant de Tansarga (localité située dans la province du Gourma au Burkina) est arrivé le 10 janvier à l'aéroport Washington Dulles sous une pluie fine qui l'a accompagné de la Maison - Blanche où il a présenté ses lettres de créance à sa résidence. La température glaciale était de moins 2 degré. Ce qui pourrait manquer actuellement à son excellence, ce sera bien le sable, car depuis un bon moment, Washington est couvert par la neige.

 


AMBF : des missions de conciliation à Yondé, Bané et Béguédo


Une mission de l'Association des municipalités de Burkina Faso (AMBF) conduite par son président, Simon Compaoré, se rend ce week-end dans 3 communes rurales du Centre-Est, à savoir, Yondé, Bané et Béguédo. Il s'agira de tenter de rapprocher les positions des conseillers de ces communes qui traversent depuis plusieurs mois des crises. Dans le cas par exemple de Béguédo où le blocage du conseil municipal perdure depuis février 2007, cette mission ressemble fort à celle de la dernière chance après les tentatives de rapprochement entreprises par les sages de la localité et les autorités régionales.

 

Bernard Koutchner au Burkina


En visite dans notre pays, le "french doctor", Bernard Koutchner, ministre français des Affaires étrangères et européennes, tiendra un point de presse à la résidence de l'ambassadeur de France, ce dimanche 27 janvier 2008 à 11h45mn. Outre la coopération franco-burkinabè, des sujets d'actualité dont le processus de sortie de crise en Côte d'Ivoire seront sans doute abordés au cours de ces échanges avec les hommes de médias.

 

Pot-pourri in Le Pays du 25 janvier 2008



25/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres