L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Une Burkinabè "Maman en Or" à Abidjan

Une Burkinabè "Maman en Or" à Abidjan

 

"Une maman en Or." C'est le titre de cette émission conçue et réalisée par Patricia Kalou, directrice de l'Agence Pre Ligne et présentatrice à la télévision ivoirienne, en partenariat avec la RTI (Radio télévision ivoirienne). Lors de la finale, 3 femmes entrepreneurs du Bénin, du Ghana et du Burkina étaient sur le plateau. Elles ont été choisies pour leur dynamisme, leur courage, leur compétence et surtout parce qu'elles constituent des exemples sur le plan international pour leur réussite dans les affaires. C'est Sally Nadège Koné/Hage qui a défendu les couleurs burkinabè. Elle a été reconnue comme une femme battante sur plusieurs fronts des affaires et pour cela, elle a reçu un trophée. De même, la bijouterie dont elle est propriétaire a doté les 4 candidates de la finale de bijoux de grande valeur. Le Burkina a été doublement présent à cette émission enregistrée le 18 mai et diffusée sur la RTI le dimanche 25 mai à l'occasion de la fête des mères et rediffusée le vendredi 30 mai dernier. En effet, Maguy Leslie Oka, animatrice de renom au Burkina, a co-présenté "Une Maman en Or 2008" avec l'Ivoirienne Konnie de Radio Nostalgie - Côte d'Ivoire. Cette édition, la 3e du genre, qui avait pour marraine Simone Gbagbo, qui s'est fait représenter, s'est déroulée en présence de Mamadou Koné, le ministre ivoirien en charge de l'Intégration. Bernadette Wassa, vendeuse de patates et d'escargots qui a démarré les affaires avec un fonds de commerce de 500 F CFA, a été la grande gagnante de "Une Maman en Or 2008". Elle a reçu 1 million de F CFA et beaucoup d'autres lots.

 

Santé au Burkina : les médecins lavent le linge sale en famille

 

Les médecins du Burkina ont tenu les 30 et 31 mai derniers à Bobo Dioulasso leurs deuxièmes journées, sous le thème de la responsabilité médicale. Au cours de cette rencontre de deux jours, les médecins n’ont pas passé sous silence les questions qui fâchent, notamment le non-respect par certains de la déontologie de la pratique médicale. Cette déontologie exige du médecin , a rappelé le ministre de la Santé, Alain Yoda, à l’ouverture de la rencontre, la probité, l’honnêteté, la justice, la discrétion, l’humanisme, l’altruisme, le respect de la vie d’autrui. "Je reconnais, avec l’ensemble du peuple burkinabè, que dans notre pays, les médecins sauvent chaque jour des vies d’enfants, de femmes, d’adultes, de personnes âgées, au prix d’énormes sacrifices. Mais il se trouve aussi des médecins véreux, accrochés au gain facile, insensibles à la souffrance humaine. Fort heureusement, ils ne sont pas nombreux et vous les connaissez. Je vous invite à les sensibiliser ou, à défaut , à les combattre pour la santé des populations", a indiqué le ministre d’Etat.

 

Eliminatoires combinées Can et Coupe du monde 2010 :

les Etalons s'imposent à Tunis par 2 buts à 1

 

L'équipe nationale de football burkinabè, les Etalons, a livré un match le 1er juin 2008 à Tunis contre les Aigles de Carthage dans le cadre des éliminatoires combinées CAN et Coupe du monde 2010. Les Etalons se sont imposés par 2 buts à 1. Les buts burkinabè ont été marqués respectivement à la 83e et 87e minutes par Youssouf Traoré, sociétaire de l'équipe de Rosenborg. Le but tunisien a, lui, été marqué à la 38e minute. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions avec le récit de notre envoyé spécial à Tunis.

 

DREBA des Cascades : on est fin prêt pour l’examen du CEP

 

L’examen du Certificat d’études primaires (CEP) a occupé une place importante dans le tout dernier conseil de direction de la DREBA des Cascades qui s’est tenu le vendredi 30 mai dernier. Placé sous la présidence de Sanlé Sori, directeur régional de l’Enseignement de base et l’Alphabétisation des Cascades, ce conseil, en plus de l’examen du point relatif à l’organisation du CEP, s’est penché sur d’autres aspects de la vie pédagogique de la région. Il a pris connaissance du niveau de préparation de l’examen du CEP dans chacune des 13 CEB de la région, et pris des dispositions pour lever les difficultés qui se présentent. Les inquiétudes des organisations syndicales, à savoir la prise en compte d’un quatrième jour, qui est le jour de la préparation et de la numérotation des salles, était la principale revendication des syndicats. Cette situation semble avoir trouvé une solution car au niveau central, des dispositions sont prises pour répondre favorablement à la doléance des enseignants. Toutefois, Boukary Koudougou, SG de la section SNEAB de la Comoé, a rassuré le conseil que même si cette doléance ne trouvait pas satisfaction pour la présente session, les enseignants participeraient à la session comme ils l’ont toujours fait lors des sessions précédentes. Cette année, ce sont plus de 7 490 candidats des deux sexes et plus 500 examinateurs qui seront concernés par la session 2008.

 

Refondation nationale : une mission d'explication à Banfora

 

Une délégation des signataires du minifeste pour la refondation nationale, composée du docteur Jean-Marie Nanou de la LCB, de Désiré Sissoko de l'Autre Burkina, et de Albéric Nignan de l'UNDD, s'est rendue à Banfora le samedi 24 mai dernier, pour une mission d'explication des objectifs de la réforme. Les émissaires ont été successivement reçus par Mgr Lucas Sanou, évêque de Banfora, El Adj Bâ Aboubacar Sanou, imam de Banfora et Yoyé Héma, chef de canton de Banfora qui était entouré de quelques notables et du chef du village de Bounouma. Les uns à la suite des autres, chacun des hôtes de cette mission d'explication, a expliqué M. Nignan, a traduit sa satisfaction quant à la démarche de ce projet de refondation et a exhorté les initiateurs à poursuivre la sensibilisation.

 

Le Pays du 2 juin 2008



02/06/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres