L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Union des partis sankaristes : L'unité se fera le 13 janvier 2008

Union des partis sankaristes

L'unité se fera le 13 janvier 2008 

 

L’Union des partis sankaristes (UPS) a rencontré la presse le 6 octobre dernier à la Patte-d’oie pour échanger sur la célébration du 20e  anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, et pour annoncer que leur introuvable unité prendra fin le 13 janvier prochain avec l’avènement annoncé d’un parti qui va fédérer tous les partis sankaristes.

 

C’est le député Nestor Bassière, président de l’UPS, qui a livré la déclaration liminaire du parti. En ce qui concerne la commémoration du 15-Octobre, il s’agira pour les sankaristes d'un moment de recueillement. Il a condamné ceux qu’il qualifie «d’apprentis-sorciers de la République» qui vont faire de cette date un jour de «jouissance et de réjouissance immorales». Dans tous les cas pour l’UPS, le sankarisme est d’actualité, car «les masses populaires sont spoliées et violées par une classe dirigeante mafieuse et vampire».

L’UPS reconnaît que si la kyrielle de formations politiques et d’associations d’obédience sankaristes est le signe que le peuple aspire à un idéal de liberté, de solidarité et de justice sociale, cela traduit également un manque de stratégie unitaire pour triompher.

Nestor Bassière a relevé qu’aux dernières législatives les sankaristes n’ont pas été ridicules puisqu’ils ont engrangé des députés, malgré l’adversité qui a pour noms fraudes massives et gros moyens dont ont usé le CDP et l'ADF/RDA. Il a rappelé que la célébration du 20e anniversaire se déroule dans un contexte où les tenants du pouvoir multiplient les humiliations et les actions de déstabilisation envers eux, en particulier contre le comité national d’organisation.

L’UPS est partant pour l’unité de tous les partis sankaristes. C’est pourquoi, après l’expérience réussie de l’UPS, les sankaristes ont décidé de se retrouver le 13 janvier 2008 pour fonder un parti unitaire. Enfin, il a souligné que même ceux qui ne se mêlent pas de politique désapprouvent «cette kermesse nationale à laquelle le pouvoir va se livrer.

Ce parti qui verra le jour en janvier prochain regroupera-t-il tous les partis sankaristes, et comment va être désigné son président, à moins que ce ne soit une présidence tournante ? Répondant à cette question, Jean Hubert Bazié dira qu’il est encore trop tôt pour cerner les contours de ce futur parti mais qu'en temps opportun tout se saura. Pour ce qui est de la présidence, ce sera aux camarades de décider de ce qui est important à leurs yeux : l’unité des sankaristes, «l’essentiel est d’arriver à bon port». Tout se déroulera de façon démocratique, car nous avons dépassé les divergences pour aller à une étape supérieure : le parti». Du reste, depuis la naissance de l’UPS, des contacts ont été pris pour atteindre cet objectif. Ne faut-il pas craindre les querelles de leadership ? Que nenni, ont répliqué les premiers responsables de cette union de partis, car l’UPS, en rappel, est un regroupement de  5 formations politiques.

Comment va se dérouler cette commémoration ? L’ATB et l’espace Gambidi sont les lieux où vont se dérouler les activités. Car pour le cas du CBS, les discussions se poursuivaient et manifestement les sankaristes n'auront pas ce lieu pour leurs activités. La participation de l’UPS se situe à deux niveaux : la présence de ses membres dans les commissions et ses interventions lors du symposium.

 

Zowenmanogo Dieudonné Zoungrana

L’Observateur Paalga du 8 octobre 2007



07/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres