L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Vu et entendu à Bobo

Vu et entendu à Bobo

• RCB : communion entre anciennes gloires et nouvelles générations

Pour clore en apothéose les activités sportives de la saison 2006-2007, le Racing club de Bobo Dioulasso (RCB) a organisé le mercredi 15 août dernier sur son terrain d’entraînement un match amical de football qui a opposé la "nouvelle génération" aux "anciennes gloires". Cette compétition qui s’est disputée en présence des premiers responsables du club, dont le président Adama Tapsoba et le premier vice-président, Nicolas Millogo, a consacré la réapparition sur l’aire de jeu de plusieurs anciens internationaux qui ont brillé par leurs talents footbalistiques ont brillé dans les années 80 et 90. Ceux-là ont certes montré à leurs jeunes frères et enfants qu’ils savaient encore taper dans le ballon, mais la partie s’est soldée par la victoire par 3 buts à 1 de la nouvelle génération, celle qui, une dizaine de jours plus tôt, ramenait triomphalement de Ouaga la coupe du Faso. L’initiative du match de gala a été hautement saluée par les uns et les autres en ce qu’elle a permis de renforcer la cohésion dans la famille noire et blanc et offert l’occasion aux jeunes de bénéficier des conseils de leurs aînés. Le SG du RCB, Amadou Bamba, a précisé que la compétition marquait du même coup le top de départ de la préparation des "Tigres de Diarradougou" pour les prochaines compétitions, avec en ligne de mire la coupe CAF.

• Accident mortel au secteur 25

Un homme d’une soixantaine d’années environ a trouvé la mort dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 août derniers, des suites d'une chute dans l’un des caniveaux en construction et non encore recouvert sur la nationale 1, à la hauteur des secteurs 24 et 25 de Bobo Dioulasso. L’homme qui regagnait son domicile à moto aux environs de 20 h a, selon des témoins, mal négocié un virage, s’est retrouvé dans le grand caniveau en construction, et s’est fracassé le crâne contre le daleau. L’infortuné, qui a malheureusement trouvé la mort sur le coup, a été transporté à la morgue de l’hôpital Souro-Sanou par les services d’hygiène. Sa famille n’apprendra la triste nouvelle que le lendemain matin. Ce drame vient rappeler que la plus grande prudence est recommandée sur le nouveau boulevard de la route de Ouaga, toujours en construction et non encore éclairé avec portant ses caniveaux béants.


• Des eucalyptus pour border le nouvel abattoir

La direction de l’abattoir frigorifique de Bobo Dioulasso, en collaboration avec le Collectif des jeunes de l’arrondissement de Dô, a procédé le samedi 18 août 2007 à une plantation d’arbres sur le site qui doit accueillir, courant 2008, les travaux de construction du nouvel abattoir. Ce sont en tout 400 « pieds » d’eucalyptus qui ont été ainsi mis sous terre suivant le bornage des 21, 9 hectares sur lesquels seront bâtis les infrastructures du nouvel abattoir (4 ha) ainsi que celles des ateliers d’embouche et des autres activités connexes à l’abattage d’animaux. Les travaux de construction du nouvel abattoir frigorifique de Bobo, dont le site a été matérialisé depuis 2005, débuteront en 2008 pour prendre fin en 2010, selon le DG, Dr Michel Nanéma. Et l’abattoir une fois fonctionnel, toujours selon son premier responsable, sera sans conteste le plus grand du Burkina, avec une capacité de production de 15 à 18 mille tonnes de viande par an. Sa construction aurait été soutenue par le Millenium Challenge Account.

• EPAT Afrique forme à l’ENEP

Le cabinet EPAT Afrique a conduit du 23 au 27 juillet 2007 un atelier de formation au profit des enseignants et du personnel administratif de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Bobo Dioulasso. La formation, assurée par des experts du cabinet, dont le DG Lacina Bamba, a permis aux 13 participants d’approfondir leurs connaissances dans les logiciels Word (traitement de textes, automatisation sur le courrier, etc.), Excel (tableur de gestion pour le calcul des moyennes), PowerPoint (présentation harmonieuse des documents et communications), Internet (recherche orientée vers les sites de l’enseignement de base). Au terme de la formation, les bénéficiaires se sont dit satisfaits de la pertinence des modules dispensés et de la qualité de l’encadrement. Certains d’entre eux ont souhaité acquérir davantage de connaissances en maintenance afin de pouvoir se "débrouiller" en cas de survenue de pannes légères sur le matériel informatique.

• 168 flamboyants et bombardiers pour verdir Ouezzin-ville

L’association Jeunesse action club de Bobo (JAC-B), en collaboration avec les associations féminines "Labankognouma" et "Mougnou", a procédé, le dimanche 19 août 2007, à une plantation de 168 flamboyants et bombardiers pour border des avenues du quartier Ouezzin-ville, secteur 15 de Bobo. Cette activité qui a été parrainée par le député Alfred Sanou avait le triple objectif, selon le président Alfred Pangaty Kini de JAC-B, de reverdir la ville, d’offrir davantage d’ombre aux riverains, et de participer à la lutte contre la désertification. Après avoir personnellement planté le 168e arbre, le parrain de l’activité a félicité ses filleuls tout en les invitant à prendre soin des jeunes plants afin qu’ils soient plus tard utiles à tous.

• Bientôt un spectacle de musique, de danse et de cirque à Bobo et Ouaga

Bobo Dioulasso va accueillir, mi-janvier prochain, un spectacle de musique, de danse et de cirque donné par des artistes burkinabè et français, sur un espace spécial qui sera créé par le célèbre plasticien français Daniel Buren. Dan Demuynck, directeur artistique de ce projet de spectacle, que nous avons rencontré lors d’une séance de répétition au centre Désiré Somé au secteur 21, précise qu’après Bobo, le même spectacle, conçu en collaboration avec Assane Kouyaté et les CCF Henri Matisse et Georges Méliès, est prévu pour être représenté à Ouagadougou, à Bamako, puis en France. Les chanteuses Doussou Bagayogo du Mali et Awa Sissao du Burkina seront de la partie.

• L’ABBEF s’attaque au cancer du col de l’utérus

Le Centre jeune de l’Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) a organisé le 25 juin dernier dans son enceinte une journée de consultation et de dépistage gratuits du cancer du col de l’utérus. Cette opération qui a été assurée par les sages-femmes du centre jeune de l’ABBEF a connu une grande participation de femmes et de jeunes filles. L’objectif recherché, c’était de prévenir le cancer du col de l’utérus et d’orienter celles qui en sont atteintes vers des centres de prise en charge appropriés.

PMR

Le Pays du 22 août 2007



22/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres