L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

29 condamnés, 124 relaxés (Procès des émeutiers de Bobo)

Procès des émeutiers de Bobo

29 condamnés, 124 relaxés

 

La Chambre correctionnelle de grande instance de Bobo-Dioulasso, en son audience du vendredi 29 février 2008, avait plusieurs dossiers inscrits à son ordre du jour. Ils étaient en effet 153 personnes interpellées lors des manifestations contre la vie chère des 20 et 21 février 2008 dans la ville de Sya à répondre des chefs d'inculpation prononcés à leur encontre. Un procès marathon qui aura duré plus de dix-sept heures et qui, au finish, a été sanctionné par une trentaine de condamnations dont 3 ans ferme et par de nombreuses relaxes.

 

De huit heures trente à deux heures vingt-cinq du matin. C'est le temps qu'aura duré ce procès, qui a débuté dans un climat d'incertitude et de peur pour de nombreux prévenus, mais aussi pour des parents, amis et connaissances, venus les assister dans cette épreuve. Un soutien moral indispensable pour des accusés qui découvraient le palais de justice de Bobo-Dioulasso et qui, de surcroît, étaient appelés à comparaître devant le tribunal. Car en plus des gros poissons pêchés par les forces de l'ordre au cours de ces manifestations, il y avait de nombreux mineurs (14 à 17 ans), qui étaient pratiquement au bord des larmes devant les juges et qui n'avaient que pour seul souci la clémence du tribunal. Des 153 accusés de manifestation illicite sur la voie publique, certainss avaient encore à répondre de vol et de destruction de biens publics et privés. Et c'est par vagues successives que les prévenus feront leur comparution devant les jurés pour leur propre défense après avoir naturellement pris connaissance des motifs pour lesquels ils étaient poursuivis. Les débats étaient bien loin d'être passionnants vu que tous les prévenus avaient été déjà auditionnés après leur interpellation. Les rapports d'enquête établis à cet effet et mis à la disposition du procureur du Faso ont été déterminants au cours de ce procès, où bon nombre d'inculpés semblaient nier les faits à eux reprochés, avançant des versions différentes de celles données au cours de leur interrogatoire par la police et la gendarmerie. En effet, de nombreuses incohérences ont été relevées entre les procès-verbaux établis par les forces de l'ordre et les déclarations desdits prévenus devant le tribunal. Ce qui a souvent prolongé inutilement les débats au cours de l'audience, où certains accusés étaient visiblement à court d'arguments pour se disculper dans cette affaire. Ils ont été pour la plupart interpellés au niveau des stations-service, des boutiques ou de la mairie de Dô, qui étaient les cibles principales des manifestants. C'est par exemple le cas de Souhabo Amado, soudeur à Colma, qui a été pris en possession d'un engin volé à la mairie de Dô ce 20 février 2008. Il a écopé de la plus lourde peine, à savoir trois ans d'emprisonnement ferme. Si la grande majorité des prévenus ont été relaxés à l'issue de ce procès, faute de preuves suffisantes selon le tribunal, il n'en était pas de même pour Dao Soumaila, Samandoulougou Karim, Tuina Moussa ou encore Sanou Sibiri, Zango Aboubacar et bien d'autres encore. Ils ont été interpellés avec en leur possession divers objets volés comme des téléviseurs, des ordinateurs, des boules de savon, de la pâte alimentaire, des bouteilles de gaz, etc. Par conséquent, ils ont été reconnus coupables de vol à la faveur des manifestations et condamnés de ce fait à des peines d'emprisonnement allant de 24 mois ferme à six mois avec sursis. Il est à noter au nombre des relaxés, des élèves, de petits commerçants ambulants, des particuliers ou encore cette gérante de télécentre du nom de Ouédraogo Mariam, âgée de 15 ans et qui était la seule fille parmi les 153 personnes appelées à comparaître devant le tribunal.

 

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga du 3 mars 2008



03/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres