L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

A trop étudier , on dépasse l’argent !

Sourions un peu

A trop étudier , on dépasse l’argent !

 

Le plus grand employeur du Burkina a  lancé les concours de recrutement d’agents pour le compte de la Fonction publique. Mais sachez que pour le vieux Yamba*, il y a des études qui conduisent à l’argent et des études qui conduisent au simple travail ; suivez plutôt :

Le vieux Yamba est un brave paysan qui habite un village non loin de Ouagadougou. Il a ses deux fils qui travaillent à la Fonction publique. Le fils aîné est professeur de l’enseignement  et le second est douanier. Lors d’une intempestive visite des enfants à leur papa au village, il fallait cotiser pour soutenir la grande famille. Pendant que le cadet déposait une «enveloppe», l’aîné « monsieur le professeur » lui donna dix mille francs tout en promettant  de mieux faire  la prochaine fois car il est sous crédit bancaire.

Le vieux regarda son fils aîné et lui dit : « mon fils, je ne te comprend pas, même pour  me rendre visite, il faut que ton petit frère t’y amène, tu es toujours paumé et surendetté. Quand tu étais à l’université j’ai même vendu mes boeufs pour t’appuyer.  Ton petit frère  qui n’a  pas étudié comme toi est plus généreux. Mais ton problème est que tu as trop étudié jusqu'à dépasser l’argent ».

 

Le vieux Yamba, dans sa réaction, n’a pas compris que le bonheur n’a rien à voir avec la connaissance ni le titre.

Alors, les candidats aux concours directs de la Fonction publique à vos marques et choisissez bien votre concours!!!

 

Jean Marie Sawadogo

                                                                        jeanmariea71@yahoo.fr

 

*Yamba : Nom fictif

 

L’Observateur Paalga du 6 juin 2007



06/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres