L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Affaire Charlie hebdo : Le procès qui rallume la mèche

Affaire Charlie hebdo

Le procès qui rallume la mèche

 

Le XXIe siècle, prédisait André Malraux, serait religieux ou ne serait pas. Il sera celui du choc des civilisations (dans leurs aspects religieux et spirituels) concluait, pour sa part, le professeur Samuel Huntington, ex-conseiller de l'ancien président américain Jimmy Carter.

 

Effroyables thèses prédictives, s'il en est, mais dont, hélas, les signes d'accomplissement nous pendent au visage, chaque jour que Dieu fait.

 

Quelques-uns d'entre eux : en 2001 (11 septembre) une organisation intégriste musulmane, Al Qaïda, frappe les USA au cours d'une série d'attentats meurtriers.

 

En 2002, au nom de la lutte contre l'hyperterrorisme, elle-même guerrière, l'Amérique puritaine mène une expédition punitive en Afganistan, sanctuaire supposé de l'islamisme radical. Dans la même foulée, elle envahit l'Irak pour des raisons non moins liées à la religion.

 

En 2006, des vagues de manifestations contre l'Occident et sa religion dominante, le christianisme, secouait plusieurs villes de pays musulmans suite à la publication de caricatures du prophète Mahomet dans un journal danois.

 

En janvier de la même année, deux journaux français décident de publier ces dessins, dont le dessein serait de se moquer des Mahométans et de leur prophète. Indignation des musulmans de France. Le directeur de France Soir est aussitôt limogé. L'hebdomadaire français "Charlie hebdo" s'empare de l'affaire et croque, à son tour, le visage de Mahomet. Sur certaines pages du journal satirique, on voit, en effet, ici Mahomet coiffé d'un "turbombe", c'est-à-dire d'un turban en forme de bombe à mèche, et là, des kamikazes refoulés du paradis pour cause de manque de vierges.

 

Mais les caricatures "sataniques" du canard satirique ne font pas rire tout le monde.

 

"Charlie hebdo" est poursuivi en justice par des organisations musulmanes pour "injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion".

Une année après, alors que la phase éruptive de la protestation pour blasphème s'est estompée, ça recommence à faire pchchch ! Et voici la mèche de la poudrière religieuse de nouveau allumée.

 

Le mercredi 7 février, Philippe Val, directeur de publication de "Charlie hebdo", comparait devant le tribunal correctionnel de Paris pour injures et faits de racisme à l'encontre des musulmans. Le procès ouvert, l'hebdomadaire français, au nom de la liberté d'expression, bénéficie du soutien public d'hommes politiques comme François Bayrou, François Hollande et le probable futur président de la République, Nicolas Sarkozy.

 

En attendant le délibéré du 15 mars, la mèche du "turbombe" poursuit sa combustion. Question : le souffle de la déflagration se limitera-t-il à la France ou s'étendra-t-il à d'autres pays ?

Source Billets craquants in L’Observateur Paalga du 12 février 2007



11/02/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres